DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nombre record de contaminations en Espagne : 500 000 depuis le début de la crise

euronews_icons_loading
Des élèves dans une école de Pamplune le 7 septembre 2020
Des élèves dans une école de Pamplune le 7 septembre 2020   -   Tous droits réservés  Alvaro Barrientos/AP
Taille du texte Aa Aa

L'Espagne est le premier pays d'Europe à passer la barre des 500 000 infections au coronavirus, après une deuxième vague qui coïncide avec la réouverture des écoles.

Le nombre de cas représente, rapporté à la population espagnole, une proportion environ deux fois plus importante que celle de la France ou de l'Italie,

"Nous avons une tendance à l'augmentation toujours au niveau national mais avec une variabilité importante entre les régions, constate Fernando Simon, coordinateur au ministère de la Santé, nous avons des régions dans lesquelles le nombre de nouveaux cas détectés est clairement en baisse mais nous en avons d'autres dans lesquelles il est en hausse, nous devons donc être prudents lorsque nous appliquons la situation nationale à différents territoires."

Depuis mars, les enfants retournent pour la première fois à l'école, avec masque obligatoire pour les plus de six ans.

La mortalité reste très inférieure à celle observée en mars-avril, avec des malades plus jeunes. Le pays pourrait disposer de quelque trois millions de doses du vaccin d'ici décembre.

"L'accessibilité au vaccin sera pour tous les citoyens européens, assure le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez. Nous avons acheté un vaccin avec AstraZeneca, qui est la société dont les essais sont les plus avancés, et nous espérons commencer à vacciner une partie de la population de notre pays en décembre".

Le gouvernement resserre la vis pour limiter la contamination : les réunions familiales et les rassemblements sont restreints. Le nombre de personnes assistant à des cérémonies religieuses, ainsi que les visites touristiques guidées sont limitées depuis ce lundi, .