DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Allemagne : des milliers de manifestants demandent à l'UE d'accueillir les réfugiés de Lesbos

euronews_icons_loading
 Allemagne : des milliers de manifestants demandent à l'UE d'accueillir les réfugiés de Lesbos
Tous droits réservés  Luis Jachmann
Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues d’Allemagne, de Berlin à Cologne, en passant par Munich et Leipzig. Elles ont appelé l'Union européenne à prendre en charge les demandeurs d'asile laissés sans abri après les incendies qui ont dévasté le camp de Moria sur l'île grecque de Lesbos.

"J'exige que l'on soit prêt à dire que ces gens peuvent venir chez nous, que nous avons l'espace, les ressources, que nous avons la possibilité de faire quelque chose. Et que nous ne disions pas que nous ne pouvons gérer que 1500 migrants simplement parce que la Hongrie, la République Tchèque et d'autres pays disent, non, nous ne voulons pas accueillir de réfugiés", dit une manifestante.

"Je manifeste ici aujourd'hui, car je trouve inacceptables les décisions prises par notre ministre de l'Intérieur. Et parce que je considère qu'il est du devoir de l'Allemagne d'accueillir des réfugiés et de faire en sorte que ce qui se passe à Moria, ces circonstances inhumaines, s’arrêtent", dit une autre.

L'Allemagne a en effet annoncé qu'elle accueillerait 1553 migrants actuellement en Grèce, essentiellement des familles avec des enfants qui ont été reconnus comme réfugiés par les autorités grecques. Mais Berlin espère toujours parvenir une solution européenne avec d’autres pays. Car au total, quelque 12 700 personnes se sont retrouvées sans abri après les incendies qui ont détruit le camp de Moria. Parmi ces demandeurs d'asile, 9 000 ont été installés dans un nouveau camp provisoire.