EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Supercoupe d'Europe et coronavirus : le 1er grand match européen avec du public

 Supercoupe d'Europe et coronavirus : le 1er grand match européen avec du public
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Magyar Ádám avec Olivier Péguy
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Bayern Munich a remporté la Supercoupe d'Europe en battant le Séville FC. C'est la 1ère fois depuis mars qu'une rencontre européenne se disputait devant un public, et ce, malgré le risque épidémique.

PUBLICITÉ

Le Bayern Munich a remporté la Supercoupe d'Europe en battant le Séville FC. C'est la 1ère fois depuis mars qu'une rencontre européenne se disputait devant un public, et ce, malgré le risque épidémique.

Le Bayern Munich continue de dominer le football européen. Les joueurs du club bavarois ont remporté ce jeudi soir la Supercoupe d'Europe. Une victoire 2-1 sur le club espagnol du FC Séville. Il a fallu aller jusqu'aux prolongations et un but de Javi Martinez pour sceller la victoire du Bayern.

Au delà du résultat sportif, ce match disputée dans la capitale hongroise avait un relief particulier : c'était la première fois depuis mars qu'une rencontre européenne se disputait devant un public, et ce, malgré le risque épidémique.

Plus de 15 000 personnes ont pu entrer dans le stade, la Puskas Arena. C'est environ un tiers de sa capacité. Le public : essentiellement des Hongrois. Mais quelques Allemands et Espagnols avaient aussi fait le déplacement.

L'UEFA avait fait de ce match un test pour l'accueil de spectateurs. Le nombre d'infections est pourtant en nette augmentation en Hongrie, mais cela n'a pas changé les plans de l'UEFA.

La question du retour du public dans les stades de foot est loin d'être tranchée.

En France, la jauge de 5000 personnes maximum a été ramenée à 1000 personnes dans plusieurs grandes villes où évolue des clubs de Ligue 1.

Si l'on inclut les joueurs, le staff et les représentants officiels, il ne reste que quelques centaines de place disponibles pour le grand public.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La chaleur peut mettre les sans-abri en danger de mort

En Hongrie, premier débat électoral sur la télévision publique depuis 18 ans

Peter Magyar, le nouveau visage de l'opposition hongroise