DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : Donald et Melania Trump testés positifs au Covid-19

euronews_icons_loading
Donald Trump exhibant un masque lors de son premier duel contre Joe Biden, à Cleveland le 29 septembre 2020
Donald Trump exhibant un masque lors de son premier duel contre Joe Biden, à Cleveland le 29 septembre 2020   -   Tous droits réservés  AP Photo/Julio Cortez
Taille du texte Aa Aa

Coup de tonnerre aux Etats-Unis ! Le président américain et la première Dame, Donald Trump et Melania ont été testé positifs au Covid-19.

Donald Trump a précisé que sa femme et lui-même entamaient "immédiatement" leur quarantaine et leur "processus de rétablissement".

"Comme de trop nombreux Américains l'ont fait cette année, le président et moi-même sommes en quarantaine à la maison après avoir été testés positifs au Covid", a indiqué Melania Trump en ajoutant que le couple présidentiel se "sentait bien".

Quelques heures plus tôt, le président avait d'abord confirmé sur Fox News une information de presse, selon laquelle Hope Hicks, sa proche conseillère, avait été testée positive.

"La Première dame et moi-même attendons les résultats de notre test" et "pendant ce temps, nous entamons notre processus de quarantaine!", avait ensuite ajouté Donald Trump sur Twitter.

La proche conseillère de Trump, Hope Hicks, était à bord d'Air Force One avec le président pour se rendre mardi dans l'Ohio au débat face à Joe Biden, puis mardi dans le Minnesota pour un meeting de campagne.

Donald Trump a laissé entendre que sa conseillère pourrait avoir contracté le virus au contact de soldats ou de membres des forces de l'ordre.

"C'est très très difficile quand vous êtes avec des membres de l'armée, ou de la police, qu'ils viennent vers vous; ils veulent vous embrasser parce que nous avons vraiment fait du bon boulot pour eux", a-t-il affirmé.

Donald Trump "continuera à assumer ses fonctions" et restera à la Maison Blanche pendant sa "convalescence", a indiqué le médecin de la résidence officielle du président américain.

Les services de la présidence ont ajouté que le déplacement en Floride, pour un meeting de campagne du président candidat à sa réélection, était annulé.

Donald Trump se soumet régulièrement à des tests Covid-19 même si la fréquence exacte de ces derniers n'est pas connue. Les collaborateurs qui travaillent au sein de la "West Wing", l'aile ouest de la Maison Blanche où se trouve notamment le bureau ovale, sont testés quotidiennement, comme les journalistes qui se rendent sur place ou voyagent avec le président.

L'agence de presse AP indique qu'il s'agit là de la plus grave alerte de santé d'un président américain en exercice dans l'histoire récente.

Ce test positif, à quelques semaines de l'élection du 3 novembre, aura-t-il un impact sur la campagne de Donald Trump ? Jusqu'à lors, le locataire de la Maison Blanche a en effet minimisé l'impact de la pandémie qui a pourtant fait plus de 206 000 morts aux Etats-Unis.

Encore récemment, lors du premier duel contre Joe Biden, Donald Trump avait brocardé le candidat démocrate sur la question des masques. "Je ne porte pas de masques comme lui. Chaque fois que vous le voyez, il a un masque. Il pourrait parler à 30 mètres de distance et il se présente avec le plus grand masque que j'ai jamais vu" avait-il ainsi déclaré.

"Prompt rétablissement"

Le Premier ministre britannique a été l'un des premiers dirigeants à réagir après l'annonce du couple présidentiel américain de son test positif au Covid-19. Sur Twitter, Boris Johnson a ainsi envoyé "ses meilleurs vœux" à l'adresse de Donald et Melania Trump en leur souhaitant également "un prompt rétablissement".

Narendra Modi, le Premier ministre indien, a également envoyé un message à "son ami" Donald Trump, pour lui souhaiter, ainsi qu'à son épouse, "un prompt rétablissement et une bonne santé".

Le Kremlin a lui aussi réagi. "Bien entendu, nous souhaitons au président Trump un prompt et aisé rétablissement", a assuré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, lors d'un briefing téléphonique avec des journalistes.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a souhaité la même chose en ajoutant que "la Covid-19 est un combat que nous continuons tous à mener. Tous les jours. Peu importe où nous vivons".

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Ghebreyesus, a aussi adressé ses vœux de rétablissement rapide au couple présidentiel américain, bien que Donald Trump et son gouvernement n'ont eu de cesse de remettre en cause la gestion de l'OMS de la pandémie. En septembre dernier, le Département d'Etat américain avait d'ailleurs précisé que Washington allait réaffecter ses fonds dédiés jusqu'à présent au financement de l'OMS vers d'autres agences de l'ONU. Le cabinet en charge des Affaires étrangères a également précisé que le retrait des Etats-Unis de l'Organisation mondiale de la Santé, décidé par Donald Trump qui souhaite "des partenaires plus crédibles et plus transparents", allait prendre effet le 6 juillet 2021.