DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : Toulouse et Montpellier en zone d'alerte maximale dès mardi

euronews_icons_loading
La Croix-Rouge fait une campagne de test à Montpellier le 3 septembre 2020
La Croix-Rouge fait une campagne de test à Montpellier le 3 septembre 2020   -   Tous droits réservés  PASCAL GUYOT/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

En France l'état d'alerte maximal au Covid-19 est en train de se généraliser partout sur le territoire. Ce dimanche, les autorités ont annoncé que Montpellier et Toulouse passeraient ainsi en rouge écarlate. Elles rejoindront notamment Lille, Lyon, Saint-Etienne, Grenoble, villes passées en alerte maximale ce samedi.

Les nouvelles contaminations (plus de 16 000 au cours des dernières 24 heures, près de 27 000 la veille) ne cessent d'augmenter en France, de même que les admissions en réanimation (1 483 patients au total dimanche, un record depuis mai). Le préfet d'Occitanie et de Haute-Garonne Etienne Guyot avait réuni dans l'après-midi par audioconférence plusieurs maires de la métropole de Toulouse pour leur faire part de ce nouveau stade d'alerte, synonyme de nouvelles restrictions.

"Dix-sept communes de l'agglomération toulousaine passent du niveau d'alerte renforcée au niveau d'alerte maximale. De plus, un certain nombre de communes (...) qui appartiennent au bassin de vie toulousain vont passer en niveau d'alerte renforcée", a indiqué le préfet dans un communiqué.

La zone d'alerte maximale est atteinte lorsque le taux d'incidence dans la population générale dépasse 250 nouveaux cas pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours, quand il dépasse 100 chez les plus de 65 ans, et si le taux d'occupation des lits en service de réanimation par des patients Covid-19 atteint 30% dans la région.

Elle suppose notamment la fermeture des bars et salles de sport, un protocole renforcé dans les restaurants ou encore des jauges réduites dans les amphithéâtres d'universités et dans les centres commerciaux.

Inquiétudes en Italie, nouvelles mesures au Royaume-Uni

En Italie, pays jusqu'ici relativement épargné par la résurgence du virus, la situation est désormais préoccupante. Depuis 3 jours, le nombre de personnes infectées n'est pas descendu sous les 5 300 nouveaux cas quotidiens, situation qui n'avait plus été observée depuis le mois de mars. Mais le nombre de décès reste relativement faible. Lors des dernières 24h, 26 personnes sont mortes du Covid-19.

Avec plus de 15 000 nouveaux cas ce jour le Royaume-Uni va certainement devoir faire face à de nouvelles restrictions. Ce lundi, Boris Johnson doit prendre la parole et un tour de vis semble plus que probable notamment dans les villes du nord du pays. Le Royaume-Uni reste le pays européen le plus touché avec plus 42 000 morts.