DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Projection au mémorial de Srebrenica du film "Quo Vadis, Aida ?"

euronews_icons_loading
Projection au mémorial de Srebrenica du film "Quo Vadis, Aida ?"
Tous droits réservés  Kemal Softic/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

"Quo Vadis, Aida ?", un film sur le massacre de Srebrenica a été projeté devant les familles de victimes en Bosnie, en présence de la réalisatrice bosnienne Jasmila Žbanić.

Le drame de Srebrenica porté sur grand écran par une réalisatrice bosnienne. Avec "Quo Vadis, Aida ?", Jasmila Zbanic met en lumière un des pires épisodes des guerres yougoslaves : le massacre de quelques 8 000 bosniaques musulmans par l'Armée de la République serbe de Bosnie.

Basé sur des faits réels, le film raconte l'histoire d'une femme, Aida, qui tente de sauver son mari et ses fils tout en travaillant pour les Nations Unies comme traductrice.

Après une première à la Mostra de Venise, une projection a été organisée le week-end dernier au mémorial de Srebrenica, en Bosnie. L'émotion était intense pour ceux et celles qui ont vécu ces événements, il y a 25 ans.

"Le film a fait surgir des odeurs, des sons et des images"

Parmi les survivants Almasa Sekovic qui a vu son frère adolescent emmené pour être exécuté. "C_'était impossible de ne pas penser à mon frère qui fait partie des victimes dont le nom est inscrit sur le mémorial juste derrière nous. J'ai pensé à lui, à ma soeur, à mon autre frère, à ma mère, et à tout ce que nous avons traversé. Le film a refait surgir des odeurs, des sons et des images. Ca m'a rappelé les souvenirs de tout ce que j'ai vécu en 1995_", témoigne-t-elle.

"Après tant d'années, nous avons fait un film pour que les gens voient enfin ce qui s'est passé, ressentent ces émotions. Et le fait d'être ici, j'éspère que pour les personnes, ça permette de fermer quelque chose, qu'il y ait un peu un effet de catharsis pour les gens qui voient le film après toutes ces années", explique la réalisatrice Jasmila Zbanic.

La réalisatrice dit espérer que son film ait un écho non seulement en Bosnie mais aussi dans tous les pays rongés par la montée du populisme et du nationalisme. "Quo Vadis, Aida ?" a été nominé pour les Oscars 2021, dans la catégorie du meilleur film étranger.