DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Italie : la truffe ne connaît pas la crise (sanitaire)

euronews_icons_loading
Italie : la truffe ne connaît pas la crise (sanitaire)
Tous droits réservés  MARCO BERTORELLO/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

C'est la saison de la truffe dans le nord de l'Italie. Une saison un peu particulière en raison de l'épidémie de coronavirus. Les apprentis chasseurs à la truffe sont moins nombreux dans les sous-bois.

Les spécialistes, eux, sont bien là, accompagnés de leurs chiens.

La chasse à la truffe se pratique par définition au grand air, à la campagne. Il n'y a pas grand monde. On croise seulement quelques sangliers ou des cerfs. Mais à part les animaux, on ne voit personne. Finalement, c'est un peu comme d'habitude.
Giovani Monchiero
chasseur de truffe

Ce qui a changé, en revanche, c'est la vente des truffes.

Chaque année, à l'automne, une foire internationale de la truffe se tient dans la ville d'Alba, dans le Piémont. Pour cause de Covid, l'événement se déroule de manière virtuelle. Les participants s'inscrivent sur internet (250 euros). Ils reçoivent un paquet contenant une truffe et des conseils d'experts à distance.

Paolo s'est inscrit à l'événement. « Dans la vie, dit-il, il y a des choses qu'on ne peut pas faire à distance, des choses qui ne tiennent pas dans une boîte. Mais une truffe, si. Quand vous recevez la boîte et que vous l'ouvrez, on sent immédiatement l'arôme de la truffe. »

La truffe blanche est une spécialité du nord de l'Italie. Elle est connue pour être une des denrées alimentaires les plus chères au monde.

Dans les boutiques, pas d'accueil du public. Les truffes sont commandées sur Internet et ensuite envoyées par colis.

« On reçoit beaucoup de commandes, explique Alessandro Bonino, propriétaire d'un magasin spécialisé. On compte une quarantaine de commandes par jour. Il y a un véritable engouement chez les consommateurs. »

La truffe noire a un prix qui oscille entre 500 et 1000 euros le kilo. La truffe blanche, plus réputée, est vendue à plus de 5000 euros le kilo.

L'an dernier, lors de la traditionnelle vente aux enchères d'Alba, un acheteur à Hong Kong avait déboursé 120 000 euros pour une truffe blanche d'un peu plus de 1 kg. C'est un record.