DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A la frontière entre l'Ethiopie et le Soudan, le cauchemar des réfugiés du Tigré

euronews_icons_loading
Des réfugiés éthiopiens
Des réfugiés éthiopiens   -   Tous droits réservés  Marwan Ali/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Une "crise humanitaire à grande échelle" se développe à la frontière entre l'Ethiopie et le Soudan. L'ONU tire la sonnette d'alarme alors que 4 000 personnes fuient chaque jour les combats qui font rage dans la région séparatiste du Tigré.

Dans un camp de réfugiés au Soudan, des Éthiopiens, dont de nombreuses femmes et enfants, sont à la fois éprouvés et sous le choc. Ils ont été les témoins de scènes d'horreur et de maltraitance..

"On nous a rassemblés et on nous a donné des coups de pied. Regardez ma blessure. Ils ont aussi essayé de me tirer dessus", raconte un réfugié éthiopien.

Depuis près de deux semaines, l'armée éthiopienne mène une offensive sur la région instable du Tigré, au nord du pays, pour y déloger les rebelles séparatistes. Selon le gouvernement, l'opération entrera prochainement dans sa "phase finale".

En une semaine, près de 30 000 personnes ont fui les combats. Le manque d'électricité, de télécommunications et d'essence compliquent la réponse humanitaires..