DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'archipel des Canaries pour télétravailler au soleil

euronews_icons_loading
Télétravailler dans les Iles Canaries
Télétravailler dans les Iles Canaries   -   Tous droits réservés  Jaime Velásquez
Taille du texte Aa Aa

Christine Bay est photographe et graphiste. La moitié de l’année, elle travaille chez elle, en Allemagne. Aujourd’hui, elle a décidé de quitter un temps son pays natal pour rejoindre un bureau dans les îles Canaries.

"Quand j'appelle mes amis, ils me disent : "Ah, tu es en vacances". Mais ce ne sont pas que des vacances. Ici, je travaille quotidiennement et aux heures habituelles. Dans un cadre magnifique, c'est vrai. J'ai une piscine et la mer. Mais je fais d'abord tout ce que j’ai à faire pour le boulot et ensuite, je vais plonger ou faire de la randonnée", dit-elle.

Christine fait partie des nombreux travailleurs qui ont décidé d'échapper au froid et aux restrictions imposées en Europe en raison du Covid-19.

"Je pense que si j’étais chez moi, en télétravail, sans aucun contact avec qui que ce soit, en ces temps froids et sombres, je déprimerais assez vite", ajoute-t-elle.

Les îles Canaries sont une destination de vacances très connue. Mais avec la pandémie Covid-19, les hôtels et les attractions touristiques se sont vidées. La région pourrait perdre jusqu’à 16 milliards d'euros de recettes cette année.

"Le secteur du tourisme suffoque aux Canaries en raison de l’épidémie de Coronavirus. Le gouvernement régional a lancé une campagne de recrutement destinées à attirer 30 000 télétravailleurs ; une source alternative de revenus", rapporte notre correspondant euronews, Jaime Velázquez.

Environ 40 % des travailleurs de l'UE auraient commencé le télétravail à la suite de la pandémie. Les Canaries essaient de les persuader de déplacer leur bureau sur l'archipel, dans un environnement plus séduisant.

"L’objectif est de mettre à profit notre savoir-faire en matière de services et d’accueil des personnes sur des séjours longs. Les îles Canaries remplissent toutes les conditions", assure José Juan Lorenzo, directeur de Promotur Turismo de Islas Canarias.

Sur l'île de Grande Canarie, un complexe hôtelier qui accueillait auparavant des dizaines de touristes, est devenu le lieu de vie et d’activité professionnelle des télétravailleurs.

"Le travail à distance est plus solitaire. Lorsque vous travaillez à domicile, vous n'avez pas cette interaction sociale qui se produit au bureau. À Grande Canarie, le coliving, ce mix entre colocation et coworking, est vraiment agréable. On peut avoir le meilleur dans tout", explique Nacho Rodríguez. le fondateur et PDG de Repeople.co.

Vêtus de leurs chemises à manches courtes et de leurs sandales, les télétravailleurs partagent des projets et planifient les activités qu'ils aimeraient faire ; mais seulement quand ils auront fini de travailler, après une dure journée au bureau.