DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Etats-Unis : Trump assure qu'il partira si la victoire de Biden est confirmée

Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, le 26 novembre 2020
Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, le 26 novembre 2020   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Donald a-t-il fait un pas de plus vers la reconnaissance de sa défaite ? Le président américain Donald Trump a en effet déclaré ce jeudi, en se mordant toutefois quelque peu les lèvres, qu'il quitterait "bien sûr" la Maison Blanche si la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle était officiellement confirmée, tout en répétant qu'il pourrait ne pas reconnaître sa propre défaite.

Interrogé sur le fait de savoir s'il quitterait le Bureau ovale en cas de vote du collège des grands électeurs confirmant la victoire du démocrate, le républicain a dit : "Bien sûr que je le ferai. Et vous le savez".

Mais "ce sera quelque chose de très dur à accepter", et "s'il le font, ils feraient une erreur", a-t-il ajouté. "Il y a eu une fraude massive", a-t-il dit encore une fois à propos du résultat de l'élection, sans apporter de preuve.

C'est la première fois que Donald Trump répondait à des questions de journalistes depuis l'élection du 3 novembre. Depuis cette date, il a martelé que l'élection avait été truquée, et a multiplié les procédures judiciaires dans plusieurs Etats, toutes rejetées.

En début de semaine, le président sortant avaint déjà fait un pas vers l'acceptationde sa défaite en validant le processus de transition du pouvoir à Joe Biden. Mais l'ancien magnat de l'immobilier, s'etait là-aussi gardé de reconnaître directement la victoire du démocrate.

Pour Trump, infrastructure électorale des Etats-Unis est celle d'"un pays du tiers-monde"

Lors de son point presse de ce jeudi, jour férié de Thanksgiving, M. Trump a estimé que l'infrastructure électorale des Etats-Unis était "comme d'un pays du tiers-monde".

Mercredi, le président sortant avait lancé à ses partisans : "Nous devons inverser cette élection". Les démocrates "ont triché.

Le président-élu Joe Biden avait dit de son côté, presque en même temps, depuis sa ville de Wilmington, dans le Delaware : "En Amérique, nous avons des élections libres et justes, et nous en respectons les résultats. Les habitants et les lois de ce pays n'accepteront pas autre chose".

Le collège des grands électeurs se réunira le 14 décembre pour désigner officiellement le vainqueur de l'élection. Ce devrait être une formalité.

Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, a remporté 306 grands électeurs contre 232 à Donald Trump. Il a construit sa victoire en arrachant plusieurs vieux bastions démocrates conquis en 2016 par Donald Trump, comme la Pennsylvanie, le Michigan et le Wisconsin.