En Allemagne et en Angleterre, les « anti-restrictions » donnent de la voix

En Allemagne et en Angleterre, les « anti-restrictions » donnent de la voix
Tous droits réservés ADAM BERRY/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À Londres, où les rassemblements sont interdits, plus d'une centaine de personnes ont été interpellées.

PUBLICITÉ

Les restrictions contre le coronavirus, ils n'en veulent plus… À Francfort-sur-l'Oder, en Allemagne, près de la frontière polonaise, quelque 1500 personnes se sont rassemblées samedi à l'appel d'un groupe baptisé « Querdenken ». Alors que le gouvernement envisage de maintenir les restrictions sanitaires et sociales jusqu'au printemps, eux les jugent liberticides. Dans leurs rangs, des visages parfois connus de l'extrême droite.

Des Polonais avaient franchi la frontière pour l'occasion. L'Allemagne, jusqu'ici relativement épargnée, peine à endiguer la seconde vague de Covid-19 et le nombre de cas quotidiens dépasse désormais les 21 000.

À Londres, une protestation du même type a eu lieu, sans masques également, alors que l'Angleterre reste confinée jusqu'à mercredi et que les rassemblements sont interdits. Outre les restrictions, les manifestants clamaient leur refus du vaccin. Des incidents ont éclaté avec les forces de l'ordre qui tentaient de disperser la foule et plus d'une centaine de personnes personnes ont été interpellées.

Dans trois jours, l'Angleterre reviendra à un système de restrictions décidées localement, selon le niveau d'alerte, après un mois de confinement. Avec plus de 57 000 morts, le Royaume-Uni est le pays le plus endeuillé d'Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : les agriculteurs ont manifesté dans la capitale contre les politiques de l'UE

No Comment : manifestations de soutien à Julian Assange à Rome et Paris

L'opposition albanaise manifeste contre la corruption