Migrants : accord entre le Royaume-Uni et la France pour renforcer la surveillance des côtes

View of the Channel from Calais
View of the Channel from Calais Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux fois plus de patrouilles surveilleront les plages françaises à partir de mardi, appuyées par des drones et des radars.

PUBLICITÉ

Deux fois plus de patrouilles et plus de moyens technologiques pour surveiller les plages françaises le long de la Manche à partir du 1er décembre… C'est l'accord qui a été passé entre Paris et Londres pour tenter de stopper les traversées de migrants. Drones, radars, caméras ou encore jumelles de vision nocturme. Le Royaume-Uni va y consacrer plus de 31 millions d'euros.

Ce dossier empoisonne les relations entre les deux pays depuis des mois, Londres accusant la France de ne pas faire assez pour empêcher les migrants de rejoindre l'autre rive.

Depuis le début de l'année, plus de 8000 personnes ont tenté la traversée à bord de canots, de kayaks ou même à la nage, simplement munis de gilets de sauvetage. Officiellement, sept l'on payé de leur vie. Dans la réalité, probablement beaucoup plus. Une conséquence notamment de la pandémie de coronavirus. Jusque-là, c'est surtout à bord de camions et de ferries que les clandestins essayaient d'embarquer, mais le trafic a considérablement été réduit avec la crise sanitaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

À Varsovie, Rishi Sunak annonce augmenter le budget défense du Royaume-Uni et aider l'Ukraine

Les premiers vols d'expulsion vers le Rwanda quitteront le Royaume-Uni dans quelques mois

Le Royaume-Uni veut abaisser degré d'alcool des vins pour promouvoir sa production à l'étranger