DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Législatives en Roumanie : sociaux-démocrates et libéraux au coude-à-coude

euronews_icons_loading
Législatives en Roumanie : sociaux-démocrates et libéraux au coude-à-coude
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Les libéraux pro-européens au pouvoir en Roumanie et leurs rivaux sociaux-démocrates se situaient au coude-à-coude à l'issue des législatives dimanche, sur fond d'abstention record, selon un sondage sortie des urnes publié à la fermeture des bureaux de vote.

Le parti libéral (PNL) du Premier ministre Ludovic Orban était crédité de 29%, contre 30,5% des voix pour son rival, le PSD.

A la tête d'un gouvernement de centre-droit minoritaire, le Premier ministre Ludovic Orban, critiqué pour sa gestion de la pandémie mais soutenu par le populaire chef de l'Etat Klaus Iohannis. était crédité de 29% des voix, contre 30,5% des voix pour son rival, le PSD.

Affaibli par l'emprisonnement pour corruption de son ex-chef de file, ce parti qui a dominé la scène politique ces 30 dernières années avait été écarté du pouvoir par une motion de censure fin 2019 mais il demeure majoritaire au Parlement.

Abstention record

Le score est donc serré, même si les libéraux restent les favoris pour former le futur gouvernement s'ils s'allient avec les réformistes de l"USR-Plus, une alliance de partis qui se situe au centre-droit de l'échiquier politique, et qui devrait récolter près de 16% des voix.

Mais le scrutin n'a pas mobilisé les foules. Dans un pays de 19 millions d'habitants confronté à une résurgence du Covid-19 et à une lassitude des électeurs face à une classe politique jugée incompétente, seul un Roumain sur trois s'est rendu aux urnes.

Et tout n'est pas encore terminé. "Les résultats du scrutin ne seront connus qu'après le décompte des voix", a tempéré M. Orban devant les journalistes, précisant que le sondage sortie des urnes ne prenait pas en compte les voix des Roumains de la diaspora, dont plus de 200 000 se sont rendus aux urnes.

"En fin de compte, ce fut le taux de participation le plus bas de l'histoire des élections démocratiques roumaines", explique Mari Jeanne Ion, correspondante d'euronews en Roumanie. "Les deux principaux partis qui s'affrontent - les libéraux et les sociaux-démocrates - ont tous les deux revendiqué la victoire ce dimanche soir car, selon les premiers sondages de sortie des urnes, la différence est faible : 1,5 point les sépare. Cela signifie que tout peut changer lorsque le décompte des voix sera terminé."

Video editor • Guillaume Petit