DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Trophée Jules Verne : Thomas Coville en avance dans l'océan Indien

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy
euronews_icons_loading
Le multicoque "Sodebo" de Thomas Coville et son équipage, lors d'une phase d'entraînement au large de Lorient (Bretagne, France), le 06/10/2020 - photo d'archive.
Le multicoque "Sodebo" de Thomas Coville et son équipage, lors d'une phase d'entraînement au large de Lorient (Bretagne, France), le 06/10/2020 - photo d'archive.   -   Tous droits réservés  LOIC VENANCE/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

On dirait l'aile d'un avion au ras de l'eau. Et c'est pourtant bien un bateau, celui de Thomas Coville qui file dans l'Océan Indien. Près de 70 km/h de moyenne !

Ce n'est pas le Vendée Globe, mais le trophée Jules Verne, un tour du monde en équipage et sans escale, le plus vite possible.

Le multicoque de Thomas Coville a franchi ce lundi matin le cap de Bonne-Espérance, au bout de 12 jours et deux heures de navigation. C'est 18 heures de mieux que le temps établi par Francis Joyon, fin 2016.

Le cap de Bonne-Espérance est, avec le Leeuwin et l'Horn, un des trois caps mythiques de ce tour du monde à la voile. Les navigateurs quittent l'Océan atlantique. Et c'est l'entrée dans l'océan Indien.

On attaque le froid, là. Les couleurs de la mer ont changé depuis deux jours. On rentre dans les teintes de gris. C'est la plongée dans le grand sud. Le bateau est prêt, l'équipage est prêt. J'ai hâte d'y aller !
François Duguet
Membre d'équipage de Sodebo Ultim 3

Le record de Francis Joyon

Le trophée Jules Verne est actuellement détenu par Francis Joyon, qui en 2017, avait bouclé son tour du monde en 40 jours et 23 heures.

Pour faire mieux, Thomas Coville et son équipage doivent être de retour en Bretagne avant le 5 janvier.