DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le vélo, victime de son succès

Par Olivier Peguy avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Le vélo, victime de son succès
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

En France et dans plusieurs pays européens, la crise sanitaire a dopé les ventes de vélos, à tel point qu'aujourd'hui, les magasins font face à des pénuries.

Effet d'une prise de conscience écologique, le vélo gagne du terrain depuis des années dans les grandes villes européennes.

Cela aura été encore plus le cas en 2020.

La crise sanitaire a boosté la vente des deux roues, à tel point que la production ne suit pas. Certains magasins sont confrontés à des pénuries. Les approvisionnements qui prennent du retard. C'est ce que constate Jean-Olivier Lassere, responsable d'un magasin de vélos à Paris.

« Les prochains approvisionnements sur les modèles phare des gammes, quelle que soit la marque, ce sera en juillet, août, septembre, voire octobre 2021. Et pour les modèles vraiment demandés, qui ont déjà été commandés, on bascule sur mars 2022. »

De nombreux équipements cyclistes sont fabriqués en Asie. Or, la crise sanitaire mondiale a paralysé la production et la circulation de marchandises.

D'où ces entrepôts dégarnis. William Debode est distributeur d'équipements cyclistes en Seine-Seine-Denis. « Les compagnies maritimes ont réduit leur voilure, explique-t-il. Et il y a énormément de demandes quand même. Ce qui fait qu'on peut avoir des retards au départ très problématiques. Dans notre chaîne logistique, ça nous pose pas mal de problèmes. »

Quand le Brexit s'en mêle

Dans une usine anglaise à Brompton, on fabrique des vélos pliables. Ici, les affres de la crise sanitaire se sont ajoutés aux tourments du Brexit. D'où cette désagréable sensation de pédaler dans la semoule...