This content is not available in your region

Navalny affirme avoir piégé un agent russe qui aurait participé à son empoisonnent

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Navalny affirme avoir piégé un agent russe qui aurait participé à son empoisonnent
Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

Alexei Navalny affirme avoir piégé au téléphone un agent du FSB qui aurait aidé à détruire les preuves de son empoisonnement.

L'opposant du Kremlin a publié sur son blog une conversation où il se fait passer pour un officiel des services de sécurité.

Selon Alexei Navalny, son interlocuteur serait Konstantin Koudriavtsev, un expert en armes chimiques du FSB.

Au cours de la conversation, l'homme laisse entendre que le poison aurait été placé dans les sous-vêtements d'Alexei Navalny.

Le nom de Konstantin Koudriavtsev figurait déjà sur la liste huit personnes présentées par Alexei Navalny comme les agents du FSB responsables de son empoisonnement.

Le président russe a été interrogé la semaine dernière sur l'enquêtes publiée par Alexei Navalny et les accusations portées contre des Russes désignés comme des agents du FSB.

Sans le nommer, Vladimir Poutine laisse entendre qu'Alexei Navalny était surveillé.

Le président russe déclarait : "Ce n'est pas une enquête, ce sont des éléments transmis pas les services secrets américains, et on connaît leur surveillance, nos services spéciaux sont parfaitement au courant. Cela signifie que le patient de la clinique berlinoise bénéficie du soutien des services secrets américains, curieux non ? Vous comprenez donc que nos services doivent le surveiller, mais cela ne signifie pas l'empoisonner, ce n'est pas un personnage important..."

Alexei Navalny n'est toujours pas rentré en Russie depuis son empoisonnement en août dernier.

L'opposant s'était senti mal après un séjour dans l'Oural et il avait été un premier temps hospitalisé d'urgence en Russie où les médecins ont assuré n'avoir trouvé aucune trace de poison dans son organisme.