L'étrange Noël des Terriens : l'heure n'est pas à la fête

L'étrange Noël des Terriens : l'heure n'est pas à la fête
Tous droits réservés AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce Noël, les fidèles ont été privés d'office dans les églises, et la joie n'était pas au rendez-vous pour les personnes touchées physiquement ou économiquement par la pandémie.

PUBLICITÉ

Un Noël pas comme les autres et pourtant rien n'aurait empêcher les chrétiens de Syrie de faire la fête. Dans la ville à majorité kurde de Qamishli, au nord-est du pays, la joie a envahi les rues.

A Bethléem, la gaieté n'est pas complètement au rendez-vous. C 'est ici que le Christ est né selon la religion chrétienne. Cette année l'église de la Nativité a été fermée au public et diffusée en ligne. Des centaines de milliers de visiteurs affluent habituellement à cette période dans la ville palestinienne de Cisjordanie occupée.

Il est bien seul ce Père Noël à Times square. Comme beaucoup d'autres New-Yorkais, Darwin Romero a perdu son emploi à cause de la pandémie, et cherche à gagner un peu d'argent comme ça, déguisé en Père Noêl.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : au zoo de Berlin, les animaux raffolent des sapins de Noël

Londres : Après plus de 24 heures d'interruption le trafic de l'Eurostar a repris

Réveillon du Nouvel An : dispositif de sécurité renforcé en France