DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Royaume-Uni dit "goodbye" à Erasmus

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Le Royaume-Uni dit "goodbye" à Erasmus
Tous droits réservés  Dominic Lipinski/AP
Taille du texte Aa Aa

C'était l'une des destinations les plus prisées des étudiants européens. Mais une page va désormais se tourner, puisque le Royaume-Uni a décidé de ne plus prendre part au programme Erasmus, selon les termes de l'accord post-Brexit qui va régir les relations entre Londres et l'Union Européenne.

"J’exprime simplement sur ce point deux regrets, s’agissant de notre coopération sociétale", note le négociateur en chef sur le Brexit Michel Barnier, "[à savoir] que le gouvernement britannique ait choisi de ne pas participer au programme d'échange Erasmus, et que l’ambition en matière de mobilité des citoyens ne soit pas à la hauteur de nos liens historiques. Là encore, c’est le choix du gouvernement britannique".

Depuis près de trois décennies, le Royaume-Uni, victime de son succès, accueillait plus d'étudiants étrangers qu'il n'envoyait de jeunes Britanniques vers d'autres pays. Londres a donc décidé de revoir ses dépenses, et va mettre place Turing.

Un nouveau programme d'échanges internationaux, à l'échelle mondiale cette fois, a précisé le ministre britannique de l'éducation Gavin Williamson sur les réseaux sociaux, afin de "tirer le pays vers le haut".

"Vandalisme culturel"

Les étudiants nord-irlandais pourront encore bénéficier du programme Erasmus, grâce à un accord avec l'Irlande du Nord. Mais pas de dérogation pour l'Écosse, dont la Première ministre Nicola Sturgeon déplore ce changement de cap, qu'elle assimile à du "vandalisme culturel".

Les étudiants européens qui séjournent actuellement au Royaume-Uni dans le cadre du programme Erasmus pourront aller au terme de leur année universitaire, mais aucune nouvelle inscription ne sera désormais acceptée.