EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le tour du monde à la voile en moins de 40 jours : Franck Cammas en quête du trophée Jules Verne

Le Maxi Edmond de Rothschild à l'assaut du trophée Jules Verne
Le Maxi Edmond de Rothschild à l'assaut du trophée Jules Verne Tous droits réservés Eloi Stichelbaut/ Eloi Stichelbaut - polaRYSE / GITANA S.A.
Tous droits réservés Eloi Stichelbaut/ Eloi Stichelbaut - polaRYSE / GITANA S.A.
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le duo Franck Cammas/Charles Caudrelier, à la tête d'un multicoque géant volant de 32 m (Maxi Edmond de Rothschild), et quatre co-équipiers se sont élancés dimanche à 2h33 au large de Brest en quête du Trophée Jules Verne, le record du tour du monde en équipage.

PUBLICITÉ

Ils sont six, six marins en quête du Trophée Jules Verne, le record du tour du monde à la voile sans escale et sans assistance. Pour Franck Cammas, Charles Caudrelier et leurs quatre co-équipiers Yann Riou, Erwan Israël, Morgan Lagravière et David Boileau, l'objectif est clair : faire mieux que les 40 jours 23 heures et 30 minutes de Francis Joyon en 2017.

Pour cela ils ont attendu la bonne fenêtre de tir, soit dans la nuit de samedi à dimanche pour s'élancer au large de Brest. Leur multicoque géant et volant Edmond de Rothschild a passé la ligne au large d'Ouessant direction le sud et les mers australes, au total une aventure de 22 000 milles nautiques semés d’embûches et d'inconnus.

"Tout va mieux se passer ! J'espère !", a lancé Cammas à l'AFP avant le départ. "La première tentative s'est écourtée un peu vite. La fenêtre météo que nous avions pris n'était pas très bonne et c'est ce qui nous a aussi poussés à faire demi-tour rapidement".

Pour espérer battre le record, la team Gitana doit être à l'Equateur en 5 jours et en 12 au cap des Aiguilles, le point de passage de l'océan Atlantique à l'océan indien. Pour décrocher le Graal, le Maxi de 32 mètres doit être de retour à Brest le 20 février à 2 heures du matin.

C'est la deuxième tentative du duo Franck Cammas et Charles Caudrelier, déjà parti le 25 novembre avant de mettre fin à l'aventure deux jours plus tard après avoir percuté un objet flottant non identifié.

Cette fois, ils espèrent bien décrocher ce monument de la course au large et inscrire leur nom au palmarès.

Sources additionnelles • AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Route du Rhum : Thomas Ruyant s'impose dans la classe Imoca

Voile : Charles Caudrelier vainqueur de la Route du Rhum 2022

Voile : drames et légendes de la Route du Rhum