EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : Les pays de l'UE prêts à serrer la vis

Covid-19 : Les pays de l'UE prêts à serrer la vis
Tous droits réservés Martin Meissner/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Martin Meissner/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les pays européens sont prêts à renforcer les restrictions pour mieux contrôler la progression de la pandémie de #Covid-19, malgré les efforts réalisés pour accélérer la campagne vaccinale.

PUBLICITÉ

Les pays européens sont prêts à serrer la vis, pour mieux contrôler la progression de la pandémie de Covid-19.

L'Allemagne pourrait prolonger le confinement de ses habitants de huit à dix semaines, a fait savoir la chancelière Angela Merkel : tous les voyants sont au rouge, avec près de 900 morts liés à cette maladie au cours des dernières 24 heures dans le pays, où le variant sud-africain du coronavirus a été décelé.

Le Portugal, lui aussi, affiche des indicateurs qui comptent parmi les plus alarmants depuis l'an dernier : d'après le premier ministre Antonio Costa, le confinement qui débutera ce jeudi s'apprête à durer un mois, pour mettre un coup d'arrêt aux nouvelles contaminations.

Les campagnes vaccinales s'accélèrent dans les pays de l'Union, la Commission européenne a déjà signé des contrats avec six laboratoires, et des négociations sont en cours avec deux autres : une stratégie d'achats pour porter le potentiel global à plus de 2,5 milliards de doses.

L'Agence européenne des médicaments a déjà donné son feu vert aux vaccins de Pfizer BioNTech et de Moderna : l'organisation a reçu une demande d'autorisation pour celui d'AstraZeneca/Oxford, moins cher et plus facile à stocker. et pourrait prendre sa décision le 29 janvier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Berlin et Londres veulent resserrer leurs liens en matière de défense

L'OTAN va ouvrir un centre de commandement pour l'Ukraine en Allemagne

L'Allemagne "ne se laissera pas intimider" par les menaces russes après la découverte d'un complot