La ville russe de Kazan organisera les Jeux olympiques spéciaux d'hiver en 2022

KARIM SAHIB/AFP or licensors
KARIM SAHIB/AFP or licensors Tous droits réservés KARIM SAHIB/AFP or licensors
Par Cyril CollotAndy Robini
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La ville de russe a été désignée pour accueillir les Jeux olympiques spéciaux d'hiver en 2022 alors que le pays est actuellement frappé d'une interdiction de participer à tous les grands événements sportifs.

PUBLICITÉ

La ville de Kazan s'est vue attribuer l'organisation de la 12ème édition des Jeux olympiques spéciaux d'hiver. L'épreuve, **o****uverte aux athlètes en situation de handicap mental**, se tiendra en Russie en janvier 2022 alors que le pays est actuellement frappé d'une interdiction de participer à tous les grands événements sportifs.

En décembre dernier, la sanction avait été confirmée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) même si elle avait été réduite de quatre à deux ans. Une décision qui était intervenue alors que l'Agence russe antidopage était condamnée pour avoir manipulé en janvier 2019 les résultats de tests destinés aux enquêteurs.

"C'était un vieux rêve de faire venir les Jeux Olympique Spéciaux en Russie. Notre pays est prêt à envoyer un message fort d'inclusion et comme cette compétition n'est pas signataire du code mondial antidopage, il n'y avait aucun frein à ce que la Russie organise ces Jeux spéciaux d'hiver, " explique lors d'un entretien accordé à Euronews, Natalia Vodianova, mannequin russe et membre du conseil d'administration des Jeux olympiques spéciaux.

Ayant accueilli avec succès les Championnats du monde de natation en 2015 et la Coupe du monde de football en 2018, la ville de Kazan est habituée aux grands événements. Cette expérience a certainement joué un rôle dans ce choix alors que la Suède a finalement retiré sa candidature pour des raisons financières.

Ces Jeux olympiques spéciaux peuvent permettre de briser certains préjugés
Natalia Vodianova
mannequin et actrice russe

"Je crois sincèrement à un grand changement", poursuit Natalia Vodianova, dont la soeur Oksana est née avec un handicap mental. "On sous-estime beaucoup les personnes atteintes d'un handicap. Ces Jeux olympiques spéciaux peuvent permettre de briser certains préjugés et donner de nouvelles opportunités à ces personnes."

Fondé en 1968, les Jeux Olympiques Spéciaux regroupent plus de 30 disciplines et proposent plus de 15 000 compétitions chaque année. 2500 athlètes représentant 108 pays sont attendus à Kazan en janvier 2022.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Foot : le retour des équipes russes de jeunes fait resurgir les boycotts

Mondial 2022 : la Croatie bat le Japon et se qualifie pour les quarts de finale

Première journée paralympique : Paris met en lumière ses athlètes avant 2024