DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Du matériel médical et des soignants allemands en renfort à Lisbonne

euronews_icons_loading
Du matériel médical et des soignants allemands en renfort à Lisbonne
Tous droits réservés  Armando Franca/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Un avion militaire en provenance d'Allemagne est arrivé à Lisbonne ce mercredi. A son bord, du matériel médical et une équipe de soignants venue prêter main forte au Portugal, dont les hôpitaux sont débordés par la pandémie.

L'Allemagne a notamment livré 50 appareils respiratoires et 150 lits médicaux. 8 médecins et 18 infirmiers vont également rejoindre un hôpital privé de la capitale portugaise.

"Il s'agit d'une première équipe de support médical" a précisé l'ambassadeur d'Allemagne au Portugal, Martin Ney. "Il y aura une rotation avec une autre équipe toutes les trois semaines, c'est un effort à long terme", a t-il dit.

Solidarité européenne

"C'est un nouvel exemple de la solidarité européenne, de la solidarité entre deux pays de l'UE qui a déjà bénéficié à d'autres et aujourd'hui dont bénéficie le Portugal. Voilà comment s'est fait l'Europe. Voilà comment on fait face aux grandes difficultés", a salué la ministre de la santé portugaise, Marta Temido.

L'Allemagne avait déjà apporté de l'aide à l'Italie, à la France et à la République tchèque pendant la première "vague" de contaminations au printemps dernier

Au regard de sa population, le Portugal est devenu le pays le plus touché par le Covid-19 en nombre de morts et de nouveaux cas. Une campagne de vaccination a débuté le même jour pour les personnes de plus de 80 ans, et celles les plus à risques.

A la mi-janvier, le gouvernement a imposé un deuxième confinement général au pays, en fermant également les écoles. Avec 240 décès en 24 heures, le bilan total de la pandémie s'y élève à 13 257 morts, dont près de la moitié depuis le début de l'année, selon les données communiquées mercredi par la Direction générale de santé.