DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 et ses variants : interrogations de l'OMS, inquiétude des pays

Par euronews
euronews_icons_loading
Covid-19 et ses variants : interrogations de l'OMS, inquiétude des pays
Tous droits réservés  Jean-Christophe Bott/AP
Taille du texte Aa Aa

Toujours beaucoup de questions sur l'origine du Covid-19, reconnait le patron de l'OMS, l'organisation mondiale de la santé. De nombreux pays s'inquiètent de la progression rapide des variants de ce virus.

Organisation mondiale de la Santé

Les experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont revenus à Genève après leur séjour à Wuhan en Chine, épicentre de l'épidémie.

Leurs investigations semblent écarter l'hypothèse selon laquelle le virus se serait échappé de l'institut de virologie de la ville.

Mais cela laisse encore beaucoup de questions en suspens, comme le reconnaît le patron de l'OMS.

« D'aucuns se sont interrogés pour savoir si certaines hypothèses avaient été abandonnées, a indiqué Tedros Adhanom Ghebreyesus. Après avoir discuté avec les membres de l'équipe, je tiens à vous indiquer que toutes les hypothèses restent sur la table. \_Il faudra donc mener des recherches plus approfondies._ »

Allemagne

Face à la progression de l'épidémie, chaque pays tente d'organiser une riposte. L'Allemagne a décidé de fermer sa frontière avec les régions voisines où le virus circule activement. C'est le cas dans le Tyrol autrichien.

A l'échelle fédérale, la chancelière a récemment annoncé le prolongement des mesures de restrictions au moins jusqu'au 7 mars.

Les Länder ayant autorité sur l'éducation pourront décider au cas par cas de rouvrir les écoles, qui sont fermées depuis le 16 décembre.

Dans une interview à la télévision allemande, Angela Merkel a, par ailleurs, assuré que la campagne de vaccination allait s'accélérer.

France

En France, en ce samedi de début de congés, le président de la République a appelé ses concitoyens à faire preuve de prudence. "Le virus ne prend pas de vacances", a ainsi tweeté Emmanuel Macron.

Et face à la circulation des variants du coronavirus dans certaines régions, l'exécutif français n'exclut pas l'hypothèse de mesures restrictives localisées.

A ce jour, seul un territoire est sous le coup d'un re-confinement, c'est l'île de Mayotte dans l'océan Indien.

Italie

En Italie comme ailleurs, on s'inquiète de la progression des variants du Covid-19. Le pourcentage de cas du variant anglais du coronavirus est proche des 20%, a ainsi fait savoir ce vendredi le ministère de la santé.

Lors de son dernier conseil des ministre ce vendredi, le chef du gouvernement démissionnaire, Giuseppe Conte a annoncé la prolongation de dix jours de l'interdiction des déplacements entre les régions du pays, qui devait expirer le 15 février.