DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

USA : vers la fin de la procédure de destitution visant Donald Trump

euronews_icons_loading
USA : vers la fin de la procédure de destitution visant Donald Trump
Tous droits réservés  Senate Television via AP
Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, on devrait connaître ce samedi l'épilogue du procès de Donald Trump.

L'ancien président est sous le coup d'une procédure de destitution ("Impeachment"), suite au coup de force de ses partisans le 6 janvier dernier à Washington.

Compte tenu du rapport de force politique, le milliardaire républicain devrait être acquitté. Car même s'il a quitté son poste, il peut encore compter sur le soutien d'un grand nombre d'élus républicains.

Ce vendredi, ses avocats ont répondu aux accusations, selon lesquelles Donald Trump aurait incité à la violence.

Personne ne peut croire sérieusement que son discours le 6 janvier ait été un appel à l'insurrection. Il serait absurde de croire à une telle chose.
Michael van der Veen
Avocat de Donald Trump

En minimisant ainsi le rôle de Donald Trump dans les événements du 6 janvier, ses avocats espèrent avoir convaincu les sénateurs.

Pour que l'ancien président soit reconnu coupable, il faut qu'au moins 17 sénateurs républicains se joignent aux 50 élus démocrates, afin de former une majorité qualifiée, requise dans une telle procédure.

S'il était reconnu coupable - ce qui semble donc improbable - Donald Trump pourrait être condamné à une peine d'inéligibilité.

En tout cas, il est le premier président américain à avoir être sous le coup de deux procédures de destitution. La première procédure avait été lancée en 2019 dans le cadre de la controverse concernant Donald Trump et l'Ukraine.

Le locataire de la Maison Blanche avait été acquitté le 5 février 2020.