DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

50 millions de doses de vaccins administrés en 37 jours aux États-Unis

euronews_icons_loading
Cérémonie organisée par l'administration Biden pour marquer les 50 millions de vaccins administrés en 37 jours, 25 février 2021
Cérémonie organisée par l'administration Biden pour marquer les 50 millions de vaccins administrés en 37 jours, 25 février 2021   -   Tous droits réservés  Evan Vucci/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

50 millions de vaccins ont été administrés en 37 jours aux États-Unis...

Quelques jours après la cérémonie d'hommage au plus de 500 000 Américains décédés du Covid-19, le président des États-Unis Joe Biden a organisé une autre cérémonie pour célébrer le rythme des efforts de lutte contre la pandémie.

Quatre travailleurs de première ligne, deux soignants des urgences, un conseiller scolaire et un employé d'épicerie ont reçu leurs premières doses de vaccins en direct à la télévision, et puis Joe Biden, qui a promis 100 millions d'injections les 100 premiers jours de son mandat, est intervenu :

"Nous allons dans la bonne direction, malgré le désordre dont nous avons hérité de l'administration précédente, qui nous a laissé sans véritable plan pour vacciner tous les Américains. Et chaque fois que nous administrerons 50 millions de vaccins supplémentaires, je ferai un point d'étape pour rendre compte au peuple américain de notre programme de vaccination et de notre lutte globale contre cette pandémie. Je vous dirai les bons et les mauvais côtés".

Evan Vucci/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Cérémonie organisée par l'administration Biden pour marquer les 50 millions de vaccins administrés en 37 jours, 25 février 2021Evan Vucci/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Dans le détail, plus de 45 millions d'Américains ont reçu au moins une dose des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna depuis qu'ils ont reçu l'approbation de la Food and Drug Administration en décembre, et plus de 20 millions ont reçu les deux doses requises.

Joe Biden prévoit que d'ici la fin du printemps, il y aura suffisamment de vaccins à administrer à tous ceux qui le souhaitent.

Il a aussi annoncé qu'il prévoyait de visiter un site de vaccination de masse géré par l'armée américaine à Houston ce vendredi, l'un des nombreux moyens que son administration a mis en place pour accélérer les injections de vaccins.

Il a également promis l'approbation rapide du vaccin unidose Johnson & Johnson, peut-être dès ce weekend.

Joe Biden a aussi rencontrer les gouverneurs des États. Il leur a demandé leur aide pour faire passer son "Plan de sauvetage américain" de 1 900 milliards de dollars, qui prévoit des fonds pour étendre la vaccination et les tests ainsi qu'une aide économique pour les personnes qui luttent contre la pandémie.

"Pour en revenir aux câlins, il faut d'abord s'informer"

Une campagne massive d'éducation au vaccin a aussi été dévoilée jeudi pour convaincre les Américains de se faire vacciner contre le Covid-19. Son slogan : "C'est à vous de voir".

Le site web lancé GetVaccineAnswers.org est traduit en 7 langues. Il s'agit d'informer les Américains "sur la sécurité et l'efficacité des vaccins", dans l'espoir de stimuler la demande alors que le pays vise à vacciner environ 80% des adultes pour atteindre l'immunité collective et mettre fin à la pandémie.

La campagne menée par le Ad Council et ses partenaires cible les personnes qui hésitent à se faire vacciner. Selon un récent sondage de l'Associated Press - NORC Center for Public Affairs Research, un Américain sur trois déclare qu'il ne se fera certainement ou probablement pas vacciner contre le Covid-19.