EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

"Passeport vaccinal" : en Bavière, il existe déjà !

"Passeport vaccinal" : en Bavière, il existe déjà !
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans l'arrondissement d’Altötting, les autorités locales attribuent une carte aux habitants qui ont reçu les deux doses de vaccin contre le Covid-19

PUBLICITÉ

Le débat sur un éventuel passeport vaccinal contre le Covid-19 agite l'Europe. Mais en Allemagne, les autorités locales d'un arrondissement de Bavière testent déjà le système, sans attendre les décisions de Berlin ou de Bruxelles. Les habitants d'Altötting ayant été vaccinés reçoivent une carte spécifique. Elle ne leur donne aucun droit particulier, mais elle réjouit ses détenteurs.

"Je vais toujours avoir cette carte avec moi, et si j'en ai besoin de je la montrerai. C'est une sorte de nouvelle liberté", s'enthousiasme cette femme.

Mesure symbolique en Bavière

L'initiative est donc avant tout symbolique. Mais l'idée est loin de faire l'unanimité, alors que seulement 2% des Allemands ont reçu les deux doses nécessaires à l'obtention du sésame.

"J'ai peur d'une société à deux vitesses. Officiellement, le vaccin n'est pas obligatoire. Avec ce passeport, il le deviendrait indirectement. Alors pourrais-je partir en vacances, si je ne suis pas vacciné ?", s'interroge cet homme.

Les 27 ont demandé à la Commission européenne de définir des normes communes pour une reconnaissance mutuelle de certificats vaccinaux pour faciliter les voyages. Mais les droits qu'ils pourraient ouvrir divisent fortement les Etats membres.

Certains y sont opposés. D'autres comme la Grèce veulent accélérer le processus pour sauver leur saison estivale. Athènes a déjà conclu un accord touristique avec Israël, le pays champion de la vaccination. Et des négociations similaires sont en cours avec le Royaume-Uni.

L'OMS, entre autres, appelle toutefois à la prudence, et souligne qu’on ne sait pas encore si les personnes vaccinées peuvent ou non propager le virus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

21 juin pour le certificat vaccinal européen

Un "certificat vert numérique" pour se déplacer dans l’UE pendant la pandémie

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid