DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccins : Autriche et Danemark font cavaliers seuls avec Israël

Par euronews
euronews_icons_loading
Vaccins : Autriche et Danemark font cavaliers seuls avec Israël
Tous droits réservés  Avigail Uzi/AP
Taille du texte Aa Aa

Ils ne veulent plus dépendre uniquement de l'Union européenne. Le chancelier autrichien et la Première ministre danoise ont décidé de s'allier avec Israël pour développer et produire des vaccins de nouvelles générations contre le Covid-19.

Israël, champion du monde de la vaccination fait bien des envieux : 80% de sa population a déjà reçu une dose de vaccin.

Et grâce à un passeport vaccinal, il est à nouveau possible de retrouver une vie quasi normale.

Un horizon plus radieux qui n'a pas laissé indifférent le chancelier autrichien inquiet par la pandémie qui risque de perdurer en Europe.

Sebastian Kurtz, le Premier ministre autrichien, s'est donc justifié devant la presse : __"Je pense qu'il est important de travailler ensemble [avec Israël, NDLR] afin non seulement de combattre le virus maintenant, mais aussi de lutter contre les mutations dans les années à venir."__

La Première ministre danoise ne tarit pas d'éloge non plus sur l'efficacité de la campagne de vaccination menée en Israël.

A l'issue de sa rencontre avec les autorités israéliennes voici ce que Mette Frederiksen a déclaré : __"Je pense que la réunion d'aujourd'hui m'a beaucoup inspiré sur la manière dont nous pouvons travailler plus étroitement ensemble en matière de recherche et de capacités de production".__

Les deux chefs de gouvernement n'ont pas caché leur motivation : ce sont bien les lourdeurs du cadre européen d'achat de vaccins qui les ont décidé à se rapprocher de l'Etat hébreu.

Cette alliance qui fait grincer des dents en Europe : notamment en France où le quai d'Orsay souligne que le cadre européen reste le plus approprié pour assurer la solidarité au sein de l'UE.

A noter que trois autres pays de l'Union Européenne - Hongrie, Slovaquie et République tchèque - ont opté pour les vaccins russe et chinois en dehors de toute coordination européenne.