DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Syrie : destins de femmes dans la guerre

Par Euronews & AP
euronews_icons_loading
Syrie : destins de femmes dans la guerre
Tous droits réservés  Darko Bandic/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Hiba Mawas est une femme au milieu de la guerre. Il y a cinq ans cette infirmière syrienne a perdu son mari lors de combats dans la ville d'Idlib. Depuis, la veuve a dû élever seule son enfant tout en jonglant avec son engagement humanitaire auprès des casques blancs syriens.

"J'assume désormais la responsabilité à la fois de mère et de père, se désole Hiba Mawas. Au cours des dix dernières années, j'ai été confrontée à tant de problèmes et de défis. Chaque année est différente de l'autre et chaque année est plus difficile que la précédente et malgré cela, j'ai réussi à être une femme utile à notre société".

Nour Gharib a également vu sa famille détruite par dix années de guerre. Elle a perdu un de ses fils ainsi que son mari en tentant de fuir vers le Liban. Depuis, elle vit près d'Idlib dans le plus grand dénuement.

"Je réfléchis à comment j'étais avant la guerre, explique-t-elle. J'ai maintenant déménagé dans une école abandonnée et quand surviennent les frappes aériennes, j'emmène mon fils et je cours me cacher. Je n'ai pas d'argent pour payer le loyer afin de pouvoir partir et essayer de vivre dans une maison plus sûre".

Selon le Comité international de la Croix-Rouge, un jeune syrien sur deux a perdu un parent ou un ami proche dans la guerre. Une génération qui grandira avec le souvenir de ces années de violence.