DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Europe face à un regain de Covid-19, l'Allemagne se barricade, l'OMS demande des dons

Par Euronews
euronews_icons_loading
L'Europe face à un regain de Covid-19, l'Allemagne se barricade, l'OMS demande des dons
Tous droits réservés  Czarek Sokolowski/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Après avoir classé la France zone rouge en terme de contaminations au Covid, les autorités sanitaires allemandes craignent un regain de l'épidémie et appellent la population à rester chez elle pendant les vacances de Pâques.

Lothar Wieler, président de l'Institut Robert Koch : "Il est clair que cette vague pourrait être pire que les deux premières. Nous devons nous préparer, davantage de personnes risquent de tomber gravement malades, les hôpitaux pourraient être surchargés, les décès risquent d'être plus nombreux."

Tout voyageur arrivant en Allemagne en provenance de France, d'Autriche, du Danemark ou de la République Tchèque doit fournir un test PCR négatif de moins de 48 heures et se placer en quarantaine 5 jours, le temps de faire un deuxième test anti-Covid.

Au nord de l'Allemagne, la Pologne enregistre pour le troisième jour consécutif un nombre record de contaminations au Covid-19.

Varsovie devrait imposer à partir de ce week-end de nouvelles mesures de restriction.

En Hongrie, les autorités ne parlent pas de relâchement du confinement : l'épidémie s'est emballée, les contaminations sont, chaque jour, plus nombreuses et le taux de mortalité y est désormais le plus élevé au monde.

En plein regain de contamination, l'Organisation mondiale de la santé demande d'urgence des dons de vaccins pour freiner la pandémie.

L'OMS co-pilote avec d'autres partenaires le système Covax qui dirige les distribution.

Tedros Ghebreyesus directeur général de l'OMS : "Covax a besoin de 10 millions de doses immédiatement comme mesure d'urgence pour que ces 20 pays, qui n'ont pas encore de vaccins, puissent commencer à vacciner leurs agents de santé et les personnes âgées dans les deux prochaines semaines. Je demande aux pays qui ont des doses de vaccins figurant sur la liste des utilisations d'urgence de l'OMS de donner autant de doses que possible pour nous aider à atteindre cet objectif."

Alors que l'OMS réclame des dons, la tension monte entre la France et le Royaume-Uni autour des livraisons des doses du vaccin AstraZeneca.

Le chef de la diplomatie française accuse Londres de "chantage", d'avoir exagéré sa campagne de vaccination et d'être aujourd'hui à court de deuxièmes doses.