PUBLICITÉ

Slovaquie : le vaccin Spoutnik V différent de celui utilisé dans d'autres pays

Slovaquie : le vaccin Spoutnik V différent de celui utilisé dans d'autres pays
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le régulateur slovaque des médicaments a déclaré jeudi qu'il n'était pas en mesure de déterminer la sécurité d'un lot du vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, livré à Bratislava en mars, exprimant des doutes sur sa composition.

PUBLICITÉ

Que s'est-il passé avec un lot du vaccin russe Spoutnik V livré en Slovaquie au mois de mars ? Pour le régulateur slovaque des médicaments, le vaccin est différent de celui utilisé dans une quarantaine de pays à travers le monde, seul son nom le rattache aux vaccins Spoutnik V. Le régulateur n'est donc pas en mesure de déterminer la sécurité de ce lot. Il ajoute que le fabricant du vaccin n'a pas répondu à sa demande répétée de fournir des données sur la composition des 200 000 premières doses importées.

Une affaire d'autant plus embarrassante que l'ancien Premier ministre Igor Matovic pris dans la tourmente d'un scandale lié à son achat hâtif de deux millions de doses de vaccins russe a été contraint de démissionner.

Igor Matovic resté au gouvernement en tant que vice-Premier ministre s'est rendu ce jeudi à Moscou pour des entretiens sur Spoutnik V, vaccin également utilisé en Hongrie et en Russie.

Au mois de février Lancet avait indiqué que le vaccin était efficace à 91,6% levant les doutes sur sa fiabilité. La Slovaquie se bat contre l'un des taux de mortalités dû au Covid-19 les plus élevés au monde. 10 000 personnes en sont mortes depuis le début de la pandémie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid-19 et attestation de vaccination : la Russie lance un test pour identifier les fraudeurs

Le Danemark va lever les dernières restrictions encore en vigueur

Covid : mortalité record en Russie, 815 morts enregistrés en 24 heures, 30 % des Russes vaccinés