DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Ukraine exclut une offensive militaire au Dombass

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
L'Ukraine exclut une offensive militaire au Dombass
Tous droits réservés  STR / AFP
Taille du texte Aa Aa

Un président sur le front. Nous sommes au Dombass à l’est de l’Ukraine, où les heurts meurtriers se multiplient depuis ces dernières semaines sur fond de tensions avec la Russie. Volodymyr Zelensky est allé rendre visite et soutenir les troupes alors que l’Ukraine a exclu vendredi toute offensive militaire contre les séparatistes pro-russes dans cette région du pays.

"La situation se détériore au Dombass, on le voit tous, les combattants, le commandant en chef et tous les commandants comprennent que les tireurs d’élite visent nos hommes", a déclaré le président ukrainien.

Volodymyr Zelensky a reçu le soutien d'Angela Merkel qui a demandé jeudi à Vladimir Poutine de réduire sa présence militaire aux frontières de l'Ukraine. Les Etats-Unis se sont, eux, dits "de plus en plus préoccupés par la récente escalade des attaques russes dans l'est du pays".

Selon l'Ukraine, le Kremlin pourrait chercher un prétexte pour déclencher une opération militaire d'envergure.

Aujourd’hui, tout dépend de l’ampleur de l’escalade. S’il y a comme le dit notre président, Srebrenica, nous serons probablement obligés de nous défendre. Les formations militaires qui sont là aujourd’hui se sont suffisamment endurcies en sept ans de batailles et peuvent repousser l’attaque", a déclaré Dmitry Kozak, le chef adjoint de l'administration présidentielle russe.

Kiev et les Occidentaux ont ces derniers jours critiqué Moscou pour avoir massé des troupes à la frontière ukrainienne et en Crimée, péninsule annexée par la Russie, alors que les incidents armés meurtriers avec les séparatistes pro-russes sont quasi-quotidiens.