This content is not available in your region

"Nomadland" : le film sur les nomades américains rafle la mise aux BAFTAs

Access to the comments Discussion
Par Frédéric Ponsard
euronews_icons_loading
"Nomadland" : le film sur les nomades américains rafle la mise aux BAFTAs
Tous droits réservés  Searchlight Pictures via AP

A deux semaines des Oscars, Nomadland de Chloé Zhao a triomphé dimanche à la cérémonie des récompenses britanniques du cinéma, les BAFTAs, qui se voulaient cette année plus diverses.

Hymne à la gloire de hippies modernes sillonnant les Etats-Unis, Nomadland a été le grand succès d'une soirée retransmise depuis le Royal Albert Hall à Londres, sans public. Il a récolté quatre prix : meilleur réalisateur (Chloé Zhao), meilleur film, meilleure actrice (l'Américaine Frances McDormand) et meilleure photographie.

Chloé Zhao, seulement deuxième femme sacrée dans la catégorie meilleur réalisateur, a rendu hommage à la communauté nomade américaine, nouveaux pionniers d'une Amérique qui se réinvente sans cesse.

"Merci beaucoup. Nous voudrions dédier ce prix à la communauté nomade qui nous a si généreusement accueillis. Ils ont partagé avec nous leurs rêves, leurs luttes et leur sens profond de la dignité."
Chloé Zhao
réalisateur

Déjà sacrée aux Golden Globes fin février, elle apparaît désormais en position de force pour les Oscars, pour lesquels elle cumule quatre nominations, une première pour une femme.

Anthony Hopkins a été sacré meilleur acteur pour son interprétation d'un vieil homme sombrant dans la démence dans The Father, du Français Florian Zeller, qui a aussi obtenu le prix du meilleur scénario adapté.

Après la cérémonie, l'acteur de 83 ans, joint au Pays de Galles où il se trouve en ce moment, a confié à des journalistes qu'il était "fier" d'avoir participé à ce "film puissant". Gagner ce prix "est un bonus", a dit cette légende du cinéma qui pourrait récidiver aux Oscars.

Adapté de la pièce de théâtre du même nom, The Father a été tourné en Angleterre.

Un rôle crépusculaire pour le grand acteur britannique qui réalise ici l'une de ses plus grandes compositions.

"Cela a été un véritable honneur de travailler dans votre pays qui est vraiment un pays de théâtre", a réagi Florian Zeller. "Je suis français mais dans mon coeur je me sens anglais", a-t-il ajouté, intervenant en smoking, bien qu'en visioconférence.

Tous les vainqueurs sont à retrouver sur le site des BAFTAs.

Video editor • Frédéric Ponsard