EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Mads Nissen reçoit le prix de la Photo de l'année

La Photo de l'année, prise par Mads Nissen, le 15 avril 2021
La Photo de l'année, prise par Mads Nissen, le 15 avril 2021 Tous droits réservés Mads Nissen, Politiken, Panos Pictures, World Press Photo via AP
Tous droits réservés Mads Nissen, Politiken, Panos Pictures, World Press Photo via AP
Par Vincent MénardAFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le photographe danois Mad Nissen a été récompensé au World Press Photo 2021 pour une image qui en dit long sur la pandémie de Covid-19.

PUBLICITÉ

Une femme âgée résidant dans une maison de retraite et enlaçant une infirmière protégée par une bâche en plastique après cinq mois d'isolement : ce cliché pris à Sao Paulo en août dernier, en pleine pandémie de Covid-19, a valu au Danois Mads Nissen de recevoir le prix de la Photo de l'année.

Mads Nissen : "Ce qui m'a vraiment touché dans cette photo, la raison pour laquelle je l'ai soumise au jury, c'est parce qu'elle a un côté noir, mais pas seulement, elle montre les deux côtés. En ce moment, au Brésil, la crise est énorme. Le président Bolsonaro n'a pas arrêté de la négliger. Nous voyons trois ou quatre mille personnes mourir chaque jour en ce moment. C'est donc une situation vraiment dure, sinistre. Mais dans cette horreur, dans cette souffrance, je pense que cette photo apporte aussi un peu de lumière."

Discrimination aux Etats-Unis, conflit au Haut-Karabakh, ou explosion à Beyrouth : au total, 74 000 clichés avaient été soumis au jury du World Press Photo, qui avait déjà récompensé Mad Nissen en 2015 pour son image d'un couple homosexuel en Russie.

Cette année, en raison de la crise sanitaire, la cérémonie de remise des prix a eu lieu en ligne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"ICONIC" : des photos célèbres, au service de la démocratie

En images : le patrimoine culturel ukrainien ravagé par la guerre

Le cliché d'une victime d'une frappe sur la maternité de Marioupol remporte le World Press Photo