DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Chypre, ruines et châteaux témoignent de l'héritage des Templiers

euronews_icons_loading
A Chypre, ruines et châteaux témoignent de l'héritage des Templiers
Tous droits réservés  AFP
Par Laurence Alexandrowicz
Taille du texte Aa Aa

Si les fables sur les Templiers vous ont toujours fascinés, vous êtes au bon endroit, à Chypre. Les Templiers, armée internationale de combattants d'élite créée pour protéger les pèlerins européens se rendant à Jérusalem, utilisaient Chypre comme quartier général pour mener des campagnes militaires autorisées par le pape en Terre sainte, les croisades.

Dans les profondeurs du château de la ville portuaire de Limassol, dans le sud de l'île, se trouve la chapelle où le roi d'Angleterre Richard Ier, dit Coeur de Lion, se serait marié : il était en route pour les croisades en 1192.

Aujourd'hui, le fort abrite le musée byzantin et médiéval de Chypre.

"La structure est magnifique, s'enthousiasme Elena Stylianou, archéologue, vous voyez l'architecture gothique, vous voyez des vestiges ottomans, des vestiges de la période britannique, donc cela montre un large éventail de l'histoire de l'île, en particulier de Limassol, qui était très proche du coeur de l'île."

Partout se dressent encore des châteaux et des ruines laissés par les croisés. Un héritage très symbolique 1000 ans plus tard, dans une île divisée entre chypriotes grecs et turcs depuis 1974.