DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Inde : 3 645 morts du Covid-19 en 24h, l'aide arrive mais ne sera peut-être pas suffisante

euronews_icons_loading
Inde, Ahmedabad, 27 avril 2021
Inde, Ahmedabad, 27 avril 2021   -   Tous droits réservés  Ajit Solanki/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Une salle de mariage reconvertie en hôpital de fortune pour accueillir des centaines de malades du Covid-19... Cette scène se déroule en Inde et ces patients-là ont de la chance, ils ont pu être pris en charge et recevoir de l'oxygène.

La crise sanitaire de l'Inde s'aggrave : 3 645 morts ces dernières 24 heures, plus de 375 000 contaminations. 204 832 sont mortes du Covid-19 depuis le début de la pandémie en Inde. Et toutes les courbes sanitaires ne montrent aucun signe de fléchissement.

Face au manque de ressources et de personnels dans les hôpitaux, des lieux de cultes sont aussi reconvertis en centre d'accueil Covid comme ici à Gaziabad, dans la banlieue de New Dehli.

L'afflux continue de malades arrivant à pied, en pousse-pousse, en ambulances, a vite débordé les soignants.

Face à cette situation sanitaire de plus en plus critique dans tout le pays, les entreprises occidentales incitent désormais leurs employés à quitter l'Inde au plus vite.

Manon Trouche vit depuis sept ans à New Dehli où elle travaille pour une marque française de cosmétiques. Elle s'apprête à tout quitter pour rentrer en France :

" En ce moment à New Delhi, on entend les ambulances nuit et jour, c`'est vrai que c`'est très anxiogène, ça nous donne l'impression que la ville se bat vraiment contre le Covid-19 en permanence."

L'OMS estime qu'une personne sur cinq positive au Covid-19 souffre de problèmes respiratoires et a besoin d'oxygène.

Organisation de l'aide étrangère

L'aide étrangère promise arrive comme ces 22 tonnes de matériel médical, oxygène et respirateurs en provenance de Russie. Le premier avion militaire américain transportant test de dépistage rapides et masque de protection doit arriver aussi ce jeudi. D'autres vols apportant du matériel d'oxygénothérapie et ce qu'il faut pour produire plus de 20 millions de doses vaccinales viendront ensuite de Washington.

L'Autriche vient aussi d'annoncer une aide de deux millions d'euros à travers la Croix rouge autrichienne. Singapour, la Nouvelle-Zélande, l'Allemagne ou encore la France ont ou vont envoyer aussi du matériel.

Mais les experts estiment que l'aide n'aura qu'un effet limité dans ce pays qui compte 1,4 milliard d'habitants.

Avec des taux de contaminations record, l'Inde n'a pas encore atteint le pic de cette deuxième vague.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les cas de Covid-19 en Inde ont représenté 38 % des 5,7 millions de cas signalés dans le monde la semaine dernière.