DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

L’UE cherche le bon signal pour les Balkans occidentaux

euronews_icons_loading
L’UE cherche le bon signal pour les Balkans occidentaux
Tous droits réservés  Virginia Mayo/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les Balkans occidentaux étaient à l’ordre du jour de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne. Le processus d’élargissement du projet européen semblait connaître ces derniers mois une nouvelle dynamique avec le feu vert donné pour lancer ensemble les négociations avec l’Albanie et la Macédoine du Nord. Mais le véto bulgare à l’encontre de Skopje a douché l’élan.

Pour le chef de la diplomatie de l’UE il n’est pas question de découpler les deux candidatures. "Nous devons faire avancer le processus d’adhésion de l’Albanie et de la Macédoine du Nord et il n’a jamais été question de séparer les deux pays dans cette procédure", insiste Josep Borrell.

Pour le Premier ministre de Macédoine du Nord un nouveau délai mettrait en péril la stabilité de la région. "Ce sont les Balkans. Les Balkans étaient une poudrière il y a peu, il y a 10-20 ans. Nous ne voulons pas revoir cela", insiste Zoran Zaev.

Le chef de la diplomatie européenne attend que les Etats membres transmettent d’ici l’été leurs propositions pour engager davantage l’Union auprès des Balkans occidentaux et pour lutter contre les influences extérieures.