DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Pass sanitaire" européen : le temps presse pour relancer le tourisme

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
"Pass sanitaire" européen : le temps presse pour relancer le tourisme
Tous droits réservés  Yorgos Karahalis/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'Europe se prépare au grand plongeon dans les vacances d'été. Les calendriers et les modalités de déconfinement se précisent. Chaque pays souhaite voir revenir un maximum de touristes étrangers. Le certificat sanitaire européen prouvant la vaccination ou le dépistage négatif du Covid-19 est attendu avant fin juin. Il permettrait de se déplacer librement au sein de l'UE avec l'enjeu de stimuler le secteur touristique.

La secrétaire d'Etat croate aux affaires européennes, Andreja Metelko-Zgombic, se dit optimiste. "Nous sommes encouragés par de récents développements positifs et nous y voyons une contribution favorable à une reprise économique progressive", dit-elle.

"Laissez-passer" national en Italie

Mais sans attendre le pass européen, plusieurs pays s'organisent déjà. Ainsi en Italie, le gouvernement met en place dès le weekend prochain "un laissez-passer" sanitaire, vaccin ou tests à l'appui, valable dans tout le pays pour les étrangers.

Au lac de Garde, où le tourisme fait vivre l'essentiel de la population, on se réjouit de la nouvelle car le temps presse. "Nous sommes tous dans le même bateau", dit Emmanuele Santelli, restaurateur. "c'est comme lorsque il y a un accident lors d'une course de Formule 1 et que tout le monde se rue pour aider. Moi je veux juste reprendre le travail aussi vite que possible".

"C'est une chance unique et il est important de saisir cette opportunité", déclare de son côté Marco Pennisi, directeur d'un hôtel. "_Face à cette situation historique, je ne pense pas que nous aurons une autre chance, donc on doit être efficace pour avance_r".

Priorité à la vaccination dans les îles grecques

La Grèce, elle, donne la priorité de son programme de vaccination à ses îles, destinations phare pour son tourisme. Le gouvernement a affiché son objectif : vacciner tous les habitants permanents d'ici fin juin, et ce sur une centaine d'îles, comme à Naxos dans les Cyclades :

"Nous estimons que d'ici mi-juin, la plupart des résidents seront vaccinés et cela fera de l'île une destination sûre pour les touristes", explique Kallitsa Frangiskou, vice-directrice de l'hôpital de Naxos.

Enfin l'Espagne espère bien aussi rouvrir ses plages à tous et pas seulement aux ressortissants de l'UE. Quand le taux d'infection aura baissé et que Londres aura levé l'imposition d'une quatorzaine au retour, le pays se dit même prêt à autoriser les Britanniques à venir sans test PCR.