DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Une manifestation pro-palestinienne à Bruxelles

Access to the comments Discussion
Par Aissa BOUKANOUN  & Euronews
euronews_icons_loading
Une manifestation pro-palestinienne à Bruxelles
Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Ils veulent une action forte et rapide de l'Union européenne. Alors que les affrontements se poursuivent au Proche-Orient, des centaines de personnes se sont rassemblées devant les institutions européennes à Bruxelles ce mercredi pour demander un cessez-le-feu immédiat et condamner les actions de l'armée israélienne, notamment les bombardements sur la bande de Gaza. Il s'agit de la première manifestation massive depuis la fin du confinement en Belgique.

"Nous sommes ici pour condamner les crimes de guerre israéliens commis contre les civils à Gaza et pour demander à l'Union européenne de prendre des mesures strictes contre l'occupation israélienne et imposer des sanctions", expliquait ainsi Ahmed, l'un des manifestants.

J'ai vécu à Gaza pendant 21 ans, j'ai tout vu . Il y avait des roquettes envoyées par Israël chaque seconde. Nous devons soutenir les Palestiniens.
Sami
manifestant

"J'ai vécu à Gaza pendant 21 ans, j'ai tout vu, personne ne peut comprendre ce que j'ai vécu, témoignait pour sa part Sami, au micro d'Euronews. "_Il y avait des roquettes envoyées par Israël chaque seconde. Nous devons soutenir les Palestiniens, car il y a des civils qui vivent toujours sous les attaques israélienne_s".

"A_ucun gouvernement musulmans ne soutient la Palestine. Le peuple, il est là, mais les gouvernements n'y sont pas, ce sont deux poids, deux mesures_", estimait quant à lui Morad.

En marge de la manifestation, de jeunes Palestiniens étaient venus vendre différents articles, avec pour objectif de reverser les bénéfices aux Palestiniens vivant dans des camps de réfugiés. "Je pense que si toutes les personnes font des dons a coté et qui achètent et participent ; au moins on apporte notre aide d'une certaine façon\_, malgré le fait qu'on ne puisse pas être là-bas_", expliquait Sara, l'une des vendeuses.

Depuis le début du conflit il y a 10 jours, 219 Palestiniens ont été tués dans les bombardements sur la bande de Gaza et près de 12 Israéliens ont perdu la vie, touchés par des roquettes du Hamas.

Sources additionnelles • Aissa Boukanoun