EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Les Berlinois de nouveau dans les rues contre la hausse folle des loyers

"Against the rent madness - now more than ever!" , la manifestation à Berlin, 23 mai 2021
"Against the rent madness - now more than ever!" , la manifestation à Berlin, 23 mai 2021 Tous droits réservés Christoph Soeder/(c) Copyright 2021, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Tous droits réservés Christoph Soeder/(c) Copyright 2021, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un mois après l'annulation du gel et du plafonnement d'un million et demi de logements anciens du parc privé de Berlin, des milliers d'Allemands ont manifesté ce dimanche dans les rues pour dénoncer la folie de la hausse des loyers.

PUBLICITÉ

Berlin a été le premier et le seul des États allemands à introduire un gel des loyers. Mais depuis un mois et le jugement de la cour suprême fédérale de Karlsruhe, c'est terminé : les loyers augmentent et il faut même parfois payer des arriérés... C'est pour dénoncer tout cela qu'ils sont descendus par milliers dans les rues de la capitale allemande ce dimanche. La loi était entrée en vigueur il y a un an. Un million et demi de logements anciens du parc privé étaient concernés.

Les groupes de défense des locataires étaient en tête du cortège et leur message a trouvé preneur chez les manifestants comme Detlef et Brigitte : 

"Bien sûr, nous avons besoin de loyers abordables, mais nous avons aussi besoin d'appartements neufs. Berlin s'agrandit petit à petit, et on ne peut pas contourner le fait qu'il doit y avoir un programme de logements sociaux géré par l'État."

"Je pense que nous devons créer une pression avec des manifestations ou d'autres actions, afin que les dirigeants politiques soient obligés d'exercer une influence sur les grandes sociétés immobilières pour contenir l'explosion des prix."

La loi d'une durée limitée à cinq ans fixait un gel des loyers pour deux ans, puis un plafonnement de leur hausse à 1,3 % par an. Ce dispositif visait à combattre la forte hausse des loyers ces dernières années à Berlin, estimée à près de 85 % entre 2007 et 2019. 

Mais il avait aussi fait plonger de près de 60 % les offres de location dans la capitale allemande, selon l'institut de recherche économique DIW.

Sources additionnelles • AP, AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des milliers de manifestants à Berlin venus manifester leur soutien à l'Ukraine

Allemagne : nouvelle manifestation contre l'extrême droite à Berlin

En Allemagne, de nouvelles manifestations massives contre l'extrême droite