Brésil : des inondations records à Manaus

Brésil : des inondations records à Manaus
Tous droits réservés Edmar Barros/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Paul Bourret
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Affectant les rues et les maisons de dizaines de municipalités, les inondations touchent 450 000 personnes dans la région

PUBLICITÉ

L'eau du Rio Negro apporte la vie à Manaus, l'une des portes de la forêt amazonienne, mais elle dépasse parfois ses limites. Dans la ville brésilienne, des inondations de plus en plus fréquentes ont atteint des niveaux jamais vus depuis plus d'un siècle d'enregistrement. Le niveau de cet affluent de l'Amazon a dépassé les 30 mètres, un record.

Ces importantes perturbations sont en partie dues au phénomène climatique La Niña, caractérisée par une anomalie des températures, bien plus basses qu'à l'accoutumée, à la surface du Pacifique Est et par une inversion des vents dominants. Phénomène saisonnier, La Niña, qui normalement de termine en hiver, a duré bien plus longtemps cette année, tout en étant très intense.

A Manaus, cette catastrophe naturelle ne semble pas, toutefois inquiéter les touristes sur place :

Le voyage était déjà réservé et on s'attendait pas à toutes ces inondations. Mais pour nous, c'était vraiment intéressant, car c'est quelque chose qui n'arrive pas à São Paulo
Roberta Bergamaste
Touriste

Lorsque la rivière sort de son lit et inonde la rue, la ville est préparée. Des échafaudages rudimentaires ont été mis en place pour que les touristes puissent traverser.

Nous avons construit des passerelles pour que les gens puissent passer à pied et c'est devenu une attraction touristique de notre ville, mais comme le fleuve a atteint son niveau le plus élevé, nous espérons maintenant qu'il commencera à se retirer
David Almeida
Maire de Manaus

Affectant les rues et les maisons de dizaines de municipalités, les inondations touchent 450 000 personnes dans la région.

Selon les météorologues, le niveau des eaux de l'Amazone pourrait continuer à augmenter jusqu'à la fin du mois de juin, période où les inondations atteignent généralement leur maximum.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le printemps avant l'heure sur les plages italiennes

2023, l'année la plus chaude jamais enregistrée dans le monde

No Comment : des militants aspergent de peinture un arbre de Noël Gucci à Milan