PUBLICITÉ

Italie : Valenza, dernière cité d'or

Italie : Valenza, dernière cité d'or
Tous droits réservés AP Photo/Lucas Dumphreys
Tous droits réservés AP Photo/Lucas Dumphreys
Par Paul Bourret
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des centaines d'Italiens cherchent des pépites dans la rivière Elvo avec la ferme intention de faire fortune.

PUBLICITÉ

Dans les plaines du Piémont, une ville italienne cache les derniers chercheurs d'or d'Europe.

A Valenza, les orpailleurs s'affairent dans la rivière Elvo. Les pieds dans l'eau et une batée dans les mains, des centaines d'Italiens cherchent des pépites avec la ferme intention de faire fortune.

J'ai de la chance, il y a plusieurs grains d'or, ils se collent à mes doigts, je les mets dans le tube à essai, je le referme et je recommence
Bruno Martini
Chercheur d'or

Les mineurs qui tentent leur chance trouvent en moyenne un gramme d'or par jour. Le record date d'octobre dernier, avec plus de 10 grammes. À 50 euros le gramme, c'est un bel exploit.

Dans la petite ville italienne, un habitant sur trois travaillent dans l'orfèvrerie. Trois à quatre minutes sont nécessaires pour façonner un lingot d'un kilo, d'une taille comparable à celle d'un téléphone portable. Sa valeur est actuellement de 50 000 euros.

Les ateliers de Valenza produisent surtout des bijoux avec un or de 18 carats, c'est à dire pur à 75%. C'est son alliage avec des d'autres métaux qui lui donne sa résistance et la possibilité de le travailler.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une pièce de monnaie à l'effigie de la reine Elizabeth qui vaut plus de 21 millions d'euros

Journée en or pour les Bleus : les handballeurs et les volleyeurs français au sommet

Groenland : dilemme autour de l'exploitation minière des terres rares