EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Facebook suspend Donald Trump pour deux ans

Le compte Facebook de Donald Trump
Le compte Facebook de Donald Trump Tous droits réservés Cleared
Tous droits réservés Cleared
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le géant des réseaux sociaux a créé une nouvelle règle sur mesure après l'assaut du Capitole le 6 janvier dernier, et met ainsi fin à l'immunité controversée des politiciens. Donald Trump ne pourra plus communiquer sur Facebook pendant deux ans.

PUBLICITÉ

Deux ans sans pouvoir s'exprimer sur Facebook, une suspension sans doute douloureuse pour Donald Trump, grand amateur des réseaux sociaux pour partager ses idées.

L'ex-président américain ne pourra revenir que quand les "risques pour la sécurité du public auront disparu", a précisé la plateforme. Au lendemain de l'assaut du Capitole, Facebook avait exclu temporairement Donald Trump le 7 janvier dernier pour avoir encouragé ses partisans lors de l'attaque meurtrière à Washington, une décision sans précédent.

Le géant des réseaux sociaux a créé une nouvelle règle sur mesure après les événements du 6 janvier au Capitole, avec des suspensions pour les personnalités publiques en cas de troubles et de violences. L'exclusion pourrait aussi être définitive pour les récidivistes.

Jusque là Facebook était plus tolérant avec les politiques qu'avec le reste de ses utilisateurs, un traitement de faveur qui suscitait beaucoup de critiques, y compris en interne. 

L'ex-président Trump a évoqué une "insulte pour les 75 millions de personnes, plus de nombreuses autres, qui ont voté pour nous lors de l'élection présidentielle frauduleuse de 2020".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bande de Gaza : des discussions “positives” en vue d’une trêve

Les États-Unis sous la menace d'un shutdown, les élus votent in extremis un nouveau budget

Les Etats-Unis et l'UE affichent leur unité face aux multiples crises