EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

De retour sur le chemin de Compostelle, après le Covid-19 et les confinements

De retour sur le chemin de Compostelle, après le Covid-19 et les confinements
Tous droits réservés Alvaro Barrientos/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Alvaro Barrientos/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après les longs mois de crise sanitaire et de confinement, les pèlerins reviennent progressivement sur le chemin de Compostelle. Dans les sacs à dos, le poids des épreuves traversées durant la pandémie.

PUBLICITÉ

Après les longs mois de crise sanitaire et de confinement, les pèlerins reviennent progressivement sur le chemin de Compostelle. Dans les sacs à dos, le poids des épreuves traversées durant la pandémie.

Le "Camino", le chemin de Compostelle, est resté quasiment désert ces derniers mois, à cause du Covid-19, et des restrictions de circulation.

A présent, les pèlerins reviennent.

Dans les sacs à dos, le poids des épreuves traversées durant la pandémie : la mort d'un proche, la perte d'un emploi, la séparation d'un couple, la dépression...

Cela nous permet de lâcher prise.
Maria
pèlerin sur le chemin de St-Jacques de Compostelle

« On se décharge progressivement à mesure qu'on avance sur le chemin, confie Laura. On se recentre sur l'essentiel. La pandémie nous a permis de donner de la valeur aux choses importantes. »

« Là, on quitte notre routine, et on prend le temps de réfléchir à notre vie », ajoute son amie Carmen.

« Cela nous permet de lâcher prise », estime pour sa part Maria.

"Pèlerinage solitaire"

D'ordinaire, à cette période, des centaines de pèlerins arrivent chaque jour à St-Jacques de Compostelle. Là, ils ne sont que quelques dizaines à rallier chaque jour la célèbre ville de Galice et sa non moins célèbre cathédrale.

« Cette année, à cause de la pandémie, tout était différent, résume Vladimir, pèlerin tchèque, à son arrivée à St-Jacques. On a tous vécu un peu au ralenti. Et puis les gens ont été amenés à s'interroger sur leur vie. Je pense que ça peut être un déclic chez certains pour faire le pèlerinage de Compostelle. En tout cas, pour moi, ça aura été un pèlerinage solitaire. Sur l'itinéraire du "Camino Primitivo", je n'ai rencontré que 7 pèlerins. »

Le pèlerinage de Compostelle est une tradition qui remonte au Moyen-Age, avec des fidèles catholiques qui traversent l'Europe via différents itinéraires et convergent jusqu'à St-Jacques où se trouve le tombeau attribué à l'apôtre Saint-Jacques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les pèlerins de retour sur les chemins de Compostelle

Record de pèlerins à Saint-Jacques-de-Compostelle

No Comment : 34e édition de la "Descente joyeuse" en Serbie