DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bosnie : destruction d'une église orthodoxe illégale près de Srebrenica

euronews_icons_loading
Bosnie : destruction d'une église orthodoxe illégale près de Srebrenica
Tous droits réservés  Sladjan Vasic/AP
Taille du texte Aa Aa

Une destruction hautement symbolique en Bosnie Herzégovine, celle d'une église orthodoxe serbe construite illégalement sur la propriété d'une famille musulmane. Nous sommes à Konjevic Polje, un village de la république serbe de Bosnie. L'église avait été bâtie après la guerre sur le terrain de Fata Orlovic, alors réfugiée et dont le mari a été tué dans le massacre de Srebrenica. A son retour chez elle en l'an 2000, elle entame son combat devant la justice. Il va durer plus de vingt ans.

"J'ai gagné. J'ai gagné mais je suis épuisée", dit-elle aujourd'hui âgée de 78 ans. "J'ai été admise 23 fois à l'hôpital mais j'ai survécu et je récupère mon terrain".

Le démantèlement a eu lieu ce samedi, il fait suite à une décision de la Cour européenne des droits de l'Homme en 2019 qui a sommé les autorités locales de démolir l'édifice et de rendre le terrain à la famille.

"Nous avons été tellement contents quand ils ont commencé la démolition, après 25 ans. Elle était tellement contente et nous aussi", réagit la fille de Fata, Zlatka Basic.

Les travaux de destruction ont duré toute la journée, en présence de la police, mais sans incident. Les matériaux ont été transportés vers la ville de Bratunac, dans la même région, où ils seront utilisés pour construire une nouvelle église, selon une décision des autorités locales.

L'église a toujours constitué un abcès de fixation entre les communautés serbe (orthodoxe) et bosniaque (musulmane). Sa destruction intervient à trois jours du verdict en appel contre l'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, condamné à la perpétuité, notamment pour son rôle dans les tueries de Srebrenica.