EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le Somalien qui a tué des passants à Wurtzbourg avait été interné en psychiatrie

Le Somalien qui a tué des passants à Wurtzbourg avait été interné en psychiatrie
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette attaque au couteau "d'une incroyable brutalité" à Wurtzbourg pourrait être un coup de folie lié à l'état psychiatrique de l'agresseur, mais la motivation islamiste n'est pas exclue, même si l'homme n'a pas d'antécédents connus.

PUBLICITÉ

Des bougies, posées dans la rue, pour marquer l'immense émotion des habitants de Wurtzbourg, en Allemagne. Hier, un Somalien de 24 ans a tué au couteau trois personnes et en a blessé 5 autres grièvement.

Cette attaque "d'une incroyable brutalité" pourrait être un coup de folie lié à l'état psychiatrique de l'agresseur, mais la motivation islamiste n'est pas exclue, même si l'homme n'a pas d'antécédents connus.

"Selon les informations actuelles, a déclaré Joachim Hermann, ministre bavarois de l'Intérieur, c'est un homme de nationalité somalienne qui vit ici à Wurtzbourg depuis 2015, il a vécu dans un foyer pour sans-abri et selon les dernières informations, il a récemment été interné dans un hôpital psychiatrique en raison de problèmes psychologiques."

Cette ville de 130 000 habitants a déjà été le théâtre en 2016 d'une attaque à la hache par un Afghan dans un train, elle avait fait 5 blessés. Depuis 2009, les autorités allemandes ont déjoué 17 tentatives d'attentat de ce type.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une école évacuée à Hambourg, deux adolescents arrêtés, leurs armes étaient factices

Des symboles nazis et de la pédopornographie découverts dans des messages de la police allemande

Le vice-président du Malawi inhumé dans son village natal