This content is not available in your region

Le Somalien qui a tué des passants à Wurtzbourg avait été interné en psychiatrie

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Le Somalien qui a tué des passants à Wurtzbourg avait été interné en psychiatrie
Tous droits réservés  Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Des bougies, posées dans la rue, pour marquer l'immense émotion des habitants de Wurtzbourg, en Allemagne. Hier, un Somalien de 24 ans a tué au couteau trois personnes et en a blessé 5 autres grièvement.

Cette attaque "d'une incroyable brutalité" pourrait être un coup de folie lié à l'état psychiatrique de l'agresseur, mais la motivation islamiste n'est pas exclue, même si l'homme n'a pas d'antécédents connus.

"Selon les informations actuelles, a déclaré Joachim Hermann, ministre bavarois de l'Intérieur, c'est un homme de nationalité somalienne qui vit ici à Wurtzbourg depuis 2015, il a vécu dans un foyer pour sans-abri et selon les dernières informations, il a récemment été interné dans un hôpital psychiatrique en raison de problèmes psychologiques."

Cette ville de 130 000 habitants a déjà été le théâtre en 2016 d'une attaque à la hache par un Afghan dans un train, elle avait fait 5 blessés. Depuis 2009, les autorités allemandes ont déjoué 17 tentatives d'attentat de ce type.