EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : Paris brandit le spectre d'une quatrième vague et multiplie les appels à la vaccination

Un couple à Lyon en France le 2 juillet 2021
Un couple à Lyon en France le 2 juillet 2021 Tous droits réservés Laurent Cipriani/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Laurent Cipriani/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement français met en garde contre le risque d'une quatrième vague épidémique, alors que le variant Delta se répand sur le territoire.

PUBLICITÉ

Le gouvernement français met en garde contre le risque d'une quatrième vague épidémique, alors que le variant Delta se répand sur le territoire. Il représente désormais 40 % des contaminations.

Une tendance à la hausse

Si les chiffres de l'épidémie sont toujours au plus bas, avec en moyenne 2 500 nouveaux cas et 25 décès quotidiens sur les sept derniers jours, les récentes données des autorités sanitaires laissent toutefois entrevoir une reprise épidémique avec une forte hausse de l'incidence qui s'accélère un peu plus chaque jour, notamment en régions Provence-Alpes-Côte-d'Azur et Île-de-France.

Craignant une nouvelle vague en plein été, accélérée par un variant plus agressif que les précédents, le gouvernement, par la voie de son porte-parole Gabriel Attal, cherche avant tout à convaincre la population de se faire vacciner :

"Le variant n'attendra pas et il nous faut dès aujourd'hui lui couper l'herbe sous le pied. Le vaccin, je le répète, est la carte maîtresse pour cela, l'heure est à la mobilisation générale, à la vaccination massive. Que ce soit en se faisant vacciner ou en convainquant un proche de se faire vacciner, chacun détient une part de la solution, chacun peut prendre part à l'épreuve d'immunité collective qui nous attend cet été."

Chacun peut prendre part à l'épreuve d'immunité collective qui nous attend cet été.
Gabriel Attal
Porte-parole du gouvernement français

Un tiers de la population française entièrement vaccinée

A ce stade, un peu plus d'un tiers de la population française est considérée comme entièrement vaccinée après avoir reçu les deux doses de vaccin et plus de la moitié a reçu au moins une dose.

Part de la population ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 au 6 juillet 2021 (Source Our World in Data)

  • Royaume-Uni : 66,9%

  • Portugal : 59,9%

  • Espagne : 57,2%

  • Italie : 57 %

  • Allemagne : 56,4%

  • Etats-Unis : 55,7%

  • France : 51,4%

  • Grèce : 48,3%

  • Russie : 18%

A la traîne, la Russie peine toujours à convaincre sa population et fait face actuellement à violente vague de contaminations au variant delta, avec chaque jour de nouveaux records de morts et de nouveaux cas.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En République tchèque, la coqueluche est de retour

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Santé : flambée de cas de rougeole en Europe