DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Tuberculose : un nouveau vaccin pour remplacer le BCG qui fête ses 100 ans ?

Access to the comments Discussion
Par Margaux Racaniere avec AFP
euronews_icons_loading
Tuberculose : un nouveau vaccin pour remplacer le BCG qui fête ses 100 ans ?
Tous droits réservés  AP/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les fonds investis dans la recherche pour un nouveau vaccin contre la tuberculose sont insuffisants, ont averti les acteurs de la lutte contre cette maladie à l'occasion des 100 ans du vaccin existant, le BCG, dont l'efficacité n'est que partielle.

"Nous lançons un appel pour que suffisamment de ressources financières et de volonté politique soient mises en oeuvre d'ici 2023 pour rendre possible le déploiement d'un vaccin contre la tuberculose efficace d'ici 2025", plaide dans un communiqué Lucica Ditiu, directrice exécutive du partenariat international Stop TB.

Seulement 117 millions de dollars (99 millions d'euros) ont été investis dans ce but en 2019, alors que l'objectif nécessaire est d'"au moins 550 millions de dollars (466 000 000 millions d'euros) par an sur une période de quatre ans", souligne le partenariat qui réunit des acteurs publics et privés impliqués dans la lutte contre la tuberculose.

En quête de nouveaux vaccins contre la tuberculose

"Par comparaison, la recherche pour les vaccins contre le Covid-19 a reçu plus de 100 milliards de dollars de financements l'an dernier", ajoute-t-il.

"Il est désormais temps d'investir le même niveau d'énergie et de fonds pour développer de nouveaux vaccins contre cette autre maladie infectieuse et respiratoire mortelle - la tuberculose - qui est présente depuis des millénaires et tue toujours 4 000 personnes par jour", estime Lucica Ditiu.

Un vaccin contre la tuberculose existe depuis les années 1920, le BCG (Bacille Calmette et Guérin) produit à partir d'une souche vivante atténuée de bacille tuberculeux.

Il prévient avec une efficacité de 60% à 80% les formes graves de la tuberculose chez les jeunes enfants (en particulier la méningite), mais le degré de protection contre les formes pulmonaires de la maladie n'est que de 50% environ.

La vaccination avec le BCG n'est plus obligatoire pour tous les nouveaux-nés dans de nombreux pays d'Europe de l'Ouest comme l'Allemagne (depuis 1998), la France (depuis 2007) et l'Espagne (depuis 1981), moins touchés par la maladie.

Quant aux traitements les plus utilisés, ils ont plusieurs décennies d'existence et les formes de tuberculose résistantes à ces médicaments se développent.

La tuberculose : une des dix premières causes de mortalité dans le monde

Environ 10 millions de nouveaux cas de tuberculose sont diagnostiqués chaque année dans le monde. Neuf pays représentent à eux seuls 60% des cas : le Bangladesh, l'Inde, l'Indonésie, la Birmanie, le Pakistan, les Philippines, l'Afrique du Sud, le Tadjikistan et l'Ukraine.

Selon l'OMS, la tuberculose est l'une des dix premières causes de mortalité dans le monde, avec environ 1,4 million de morts par an.

Les interruptions de diagnostic et de soins provoquées par la pandémie de Covid-19 en 2020 pourraient se traduire par 500 000 morts supplémentaires, anéantissant une décennie de progrès dans la lutte contre la tuberculose, avait averti en mars l'organisation internationale.