DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mousson en Inde : de nouveau glissements de terrain font au moins 36 morts et des disparus

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
 Des zones inondées après de fortes pluies de mousson, le 23 juillet 2021 dans l'État indien du Maharashtra
Des zones inondées après de fortes pluies de mousson, le 23 juillet 2021 dans l'État indien du Maharashtra   -   Tous droits réservés  Photo de la Marine Indienne via AFP
Taille du texte Aa Aa

Au moins 36 personnes ont péri dans des glissements de terrain provoqués par les pluies de mousson en Inde, ont annoncé, vendredi 23 juillet, les autorités.

Près de 40 autres personnes étaient portées disparues après les trois glissements de terrain survenus jeudi dans le district de Raigad, dans l'État occidental du Maharashtra.

Les opérations de sauvetages étaient toujours en cours : "au moins 35 à 40 personnes sont prises au piège. Nous essayons de les secourir." a déclaré un responsable local.

Routes coupées et approvisionnement en eau potable perturbé

La marine et l'armée de l'air ont quant à elles uni leurs efforts pour venir en aide à des milliers de personnes affectées par des inondations. Mais les opérations de secours sont compliquées par l'étendue des dégâts, et notamment des glissements de terrain qui ont coupé plusieurs routes, en particulier l'autoroute entre Bombay, la capitale de l'État indien du Maharashtra, et Goa.

Des quartiers de la localité de Chiplun, à 250 km de Bombay, étaient noyés sous 3,5 mètres d'eau.

L'eau de pluie a également inondé un complexe de purification d'eau, perturbant l'approvisionnement "dans la plupart des quartiers de Bombay" une mégapole de 20 millions d'habitants, ont indiqué les autorités municipales.

Plus de 24 heures d'intenses précipitations ininterrompues ont fait sortir de son lit le fleuve Vashishti.

Le changement climatique renforce la gravité des moussons.

Il y a cinq jour, au moins 34 personnes avaient déjà péri à cause des fortes pluies de mousson, écrasées par l'effondrement d'un mur après un glissement de terrain à Bombay.

Les effondrements de bâtiments sont fréquents en Inde pendant la saison des moussons en Inde entre juin et septembre, les structures anciennes et chancelantes cédant sous les jours de pluie ininterrompue.

Les inondations et les glissements de terrain sont également des phénomènes connus mais selon un rapport du Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK) publié en avril dernier, le changement climatique renforce la gravité des moussons.