DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Budapest : les soignants hongrois dans la rue pour réclamer des augmentations de salaires

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AP
euronews_icons_loading
Plusieurs milliers de travailleurs et travailleuses de la santé se sont rassemblés à Budapest samedi 31 juillet 2021 pour réclamer des augmentations de salaires.
Plusieurs milliers de travailleurs et travailleuses de la santé se sont rassemblés à Budapest samedi 31 juillet 2021 pour réclamer des augmentations de salaires.   -   Tous droits réservés  Photo : Laszlo Balogh (AP)
Taille du texte Aa Aa

Plusieurs milliers de travailleurs et de travailleuses de la santé se sont rassemblés dans la capitale hongroise, ce samedi, pour réclamer des augmentations de salaires et de meilleurs conditions de travail dans le système de santé publique.

"Nous voulons absolument des augmentations de salaire. La plupart d'entre nous a reçu dix jours de vacances supplémentaires, nous en sommes très heureux, mais nous ne pourrons probablement pas les utiliser car nous devons constamment travailler."
Kata Gornicsak
Infirmière en chef

La Chambre hongroise des professionnels de santé qui a appelé à la manifestation a déclaré que le gouvernement ne les avait pas consultés avant d'adopter une refonte du système de santé, en mars, qui a vu les salaires des médecins augmenter mais pas ceux des infirmières ou des aides-soignants.

"Les médecins gagnent très bien leur vie alors que les infirmières qui nourrissent et habillent les patients tout en travaillant en double équipe, y compris la nuit, ne sont pas du tout bien payées."
Marika Bognar
Infirmière

Le maire de Budapest, qui prévoit de se présenter l'an prochain contre l'actuel premier ministre nationaliste Viktor Orban, est venu leur apporter son soutien.

"L'État hongrois dépense très peu pour son système de santé, il y a donc beaucoup à faire. Remettre le système de santé sur pied doit être l'une des tâches les plus importantes de la prochaine administration."
Gergely Karácsony
Maire de Budapest

La pandémie de Covid-19 n'a fait qu'aggraver une situation déjà précaire pour les travailleurs de la santé qui se sentent méprisés.

Leurs précédentes demandes d'augmentation de salaire et de réduction du temps de travail étaient restées sans réponse de la part gouvernement.