DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'armée américaine a quitté l'Afghanistan après 20 ans d'occupation

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Décollage d'un avion américain de l'aéroport de Kaboul (Afghanistan), le 30/08/2021
Décollage d'un avion américain de l'aéroport de Kaboul (Afghanistan), le 30/08/2021   -   Tous droits réservés  Wali Sabawoon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Les derniers soldats américains ont quitté l'Afghanistan, a annoncé le Pentagone ce lundi soir, laissant le pays aux mains des talibans, leurs ennemis de 20 ans, au terme de la plus longue guerre de l'histoire des Etats-Unis.

"Le dernier avion C-17 a décollé de l'aéroport de Kaboul le 30 août" à 19H29 GMT, a déclaré le général Kenneth McKenzie qui dirige le commandement central dont dépend l'Afghanistan lors d'une conférence de presse.

"Si les évacuations militaires sont terminées, la mission diplomatique pour s'assurer que davantage de citoyens américains et d'Afghans éligibles voulant partir, continue", a ajouté le général américain.

Ce chapitre de l'histoire militaire restera probablement dans les mémoires pour ses échecs colossaux, ses promesses non tenues et une sortie finale frénétique qui a coûté la vie à plus de 180 Afghans et 13 membres des services américains.

Les dernières heures de l'évacuation ont été dantesques : les troupes américaines ont dû s'atteler à la tâche colossale de faire monter les derniers évacués dans les avions tout en se débarrassant d'une partie de leur équipement, alors même que les soldats vivaient sous la menace qui s'est concrétisée en deux attaques de la filiale afghane du groupe État islamique.

Depuis le 14 août, sur une période de 18 jours, les avions des Etats-Unis et leurs alliés ont évacué plus de 123 000 civils de l'aéroport international Hami Karzai.

Ce lundi, des roquettes ont été tirées à Kaboul lors d'une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique. Ces roquettes ont été interceptées par le système de défense anti-missile de l'aéroport.

Qu'adviendra-t-il désormais de ceux qui voulaient fuir l'Afghanistan, mais qui n'ont pu trouver de place dans un vol d'évacuation ?

Les talibans ont promis de laisser partir tous les étrangers et ressortissants afghans disposant d'un permis de s'installer ailleurs, même après mardi.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté ce lundi une résolution gravant dans le marbre les "engagements" des talibans sur le départ "sûr" de ceux qui veulent quitter l'Afghanistan.